PUBG : les développeurs empêchent l’utilisation de ReShade

Le Battle Royal PUBG du studio Bluehole Studio est une star de 2017 et 2018 ne fait que grandir cette conviction.

En avril 2017, le jeu permettait l’utilisation d’un logiciel, d’un outil qui se nomme ReShade.

Qu’est ce que c’est que cette chose au final ? C’est un outil qui permet d’améliorer sensiblement les qualités graphiques d’un jeu et en l’occurrence PUBG.

C’était bien pratique, il ne faut pas le nier d’améliorer la qualité d’un jeu avec un logiciel tiers si on a l’ordinateur qui permet de faire fonctionner le jeu convenablement.

Mais depuis on vient d’apprendre sur le forum officiel PUBG que l’utilisation de ReShade est interdite. Une interdiction nécessaire ? En tout cas, une actualité gaming qui laisse les joueurs sur le côté à première vue et qui pourtant avait un besoin nécessaire pour éviter le nombre grandissant de triche sur ce Battle Royale !

Image provenant de beebom

Les développeurs de PUBG interdisent l’utilisation de ReShade

L’annonce est tombée, les jeux vidéo en général sont toujours mieux sur PC lorsque l’on peut jouer sur ordinateur bien évidemment. L’utilisation de certains outils, des cartes graphiques performantes permet d’améliorer sensiblement la vue d’un jeu dans son utilisation. Personnellement, j’ai toujours préféré un jeu avec des beaux graphismes. Alors l’utilisation de ReShade dans PUBG était selon moi, une bonne chose.

ReShade permettait un mod d’optimisation graphique poussé !

J’ai toujours voulu améliorer la qualité de mes jeux, que ce soit au niveau visuel, mais aussi de la réaction de mon ordinateur.

Et dans un jeu comme Playerunknown’s Battlegrounds améliorer la qualité graphique du jeu permet une meilleure visée, une meilleure stabilité et donc dans un jeu de Battle Royal, la victoire peut-être en notre penchant avec ces améliorations.

Mais ce n’est plus possible depuis peu par une annonce faite directement sur le forum de PUBG et si on ne souhaite pas être bannis du jeu pour utilisation de logiciels tiers, il n’est clairement pas souhaité de les utiliser. Je ne parle pas simplement de l’amélioration graphique avec ReShade, mais aussi Nvidia ShadowPlay qui permet l’enregistrement de ces parties de jeux !

Pourquoi les développeurs font un retour en arrière avec ReShade ?

C’est clairement une excellente nouvelle lorsque l’on apprend que l’on peut sensiblement changer l’amélioration d’un jeu, mais les développeurs de PUBG qui validaient jusqu’à présent l’utilisation du logiciel ReShade. Ce n’est plus le cas et cela pour une bonne et unique raison, empêcher de tricher pour plusieurs joueurs qui souhaitaient avant tout la victoire.

Résultats : la fin de ReShade et donc de l’amélioration des jeux vidéo comme ceux Battle Royal et aussi la fin de l’enregistrement via le Nvidia ShadowPlay. C’est clairement un frein pour ceux qui souhaitent améliorer leur jouabilité sans pour autant tricher.

Je pense que cette volonté des développeurs n’était pas de priver une amélioration de la jouabilité des joueurs, mais empêcher la triche et donc la frustration des joueurs qui subissent ces triches des joueurs qu’ils ont en face d’eux.

Alors la mise en place d’un « anti-cheat » a été une nécessité de la part des développeurs, mais peut-on imaginer retrouver les améliorations et les options que l’on avait, il y a encore quelques semaines ?

Je dirai OUI ! Je pense que l’on peut imaginer l’intégration d’un mode enregistrement des parties directement depuis le jeu et pour les améliorations graphiques, c’est un jeu sans cesse en évolution et il ne peut y avoir que de bonnes nouveautés avec des cartes graphiques toujours plus puissantes et surtout des améliorations apportées par les développeurs eux-mêmes.

Mais c’est alors la frustration pour ma part de ne plus pouvoir jouer des graphismes soi-même et travailler au niveau technique du jeu. Peut-on alors penser que l’intégration d’un ReShade directement dans les paramètres du jeu ? Pourquoi pas ?

Alors, espérons et imaginons que l’arrêt de l’utilisation de ReShade dans PUBG n’a été qu’une nécessité temporaire et qu’on le retrouvera à nouveau prochainement.





Leave a Comment