Quand on est fan de The Elder Scrolls, la nouvelle extension Summerset du jeu en ligne est forcément inévitable et franchement, c’est très bien réussi de la part de Zenimax et Bethesda qui vient compter l’histoire des hauts elfes de l’archipel du Couchant.

9.3
Où le trouver

On a tous un jeu vidéo ou une saga qui arrive à nous transporter sans que l’on soit déçu. Après un an passé sans jouer à la saga The Elder Scroll, je suis retourné sur The Elder Scrolls Online : Summerset afin de découvrir l’évolution de l’univers que j’avais tant appréciée un an auparavant. J’avais alors arrêté pour une seule et unique raison, je passais trop de temps dessus et je voulais découvrir de nouveaux jeux et surtout travailler sur le blog afin de te proposer de nombreux tests de jeux vidéo. Je pense que la mission est accomplie et du coup, je suis retourné sur The Elder Scroll Online pour passer quelques heures bien agréables et j’y serai à nouveau régulièrement pour profiter de ce MMORPG que je considère comme l’un des meilleurs.

Un an après la sortie de l’excellent Morrowind, voici donc un nouveau volet de la Saga qui vient compléter et amplifier l’histoire de Tamriel avec cette fois-ci une histoire centrée sur les personnages illustres des Hauts-Elfes. Et je ne peux que t’avouer que je suis toujours enchanté par les graphismes, les quêtes et l’univers entier qui ne fait que me transporter à chaque lancement du jeu sur mon ordinateur.

[amazon box=”B07BMTR6NF”]

Test de The Elder Scroll Onlines: Summerset, Partons découvrir les Hauts-Elfes !

Composant de mon ordinateur pour jouer à The Elder Scroll Online : Summerset

D’ailleurs en parlant de mon ordinateur, c’est un premier que je souhaite aborder, car si tu es comme moi, fan de jeux vidéo et de The Elder Scroll, tu te doutes bien qu’il faut une configuration qui va bien pour profiter des nombreux détails du jeu et des paysages qui le composent.

Mon ordinateur se compose donc de ceci :

Mémoire Vive 8 Go
Processeur I5 7600
Disque Dur SSD + HDD
Carte Graphique Asus Radeon RX 570 Armor OC

C’est avec ces composants que j’ai un rendu très agréable lors du jeu que ce soit sur les écrans de chargements que je trouve fabuleux, les cinématiques qui sont époustouflantes ou même durant les phases de jeux.

J’ai pu observer du 75 à 80 FPS sans souci durant le jeu ce qui permet d’avoir un jeu très fluide pour passer de bons moments à jouer.

Bienvenue chez les Hauts Elfes

Summerset est clairement un nouveau chapitre de ce gigantesque univers que l’on découvre au fil du temps dans The Elder Scrolls. En effet, le sujet des Hauts-Elfes a toujours été abordé de loin dans les différents jeux.

C’était clairement un pain bénit pour les développeurs vu que cette partie de la carte de Tamriel n’avait encore jamais été exploitée, utilisée. Alors l’Archipel du Couchant où se trouvent les Hauts-Elfes a pu être créé entièrement pour avoir une ambiance bien particulière que je n’ai pu qu’apprécier dès la première cinématique du jeu.

L’archipel se compose alors de 2 îles principales que l’on va pouvoir fouiller lors de nos quêtes : Artaeum et Auridia. C’est dans ces lieux presque mythique que l’on va pouvoir découvrir les origines du peuple elfique. Un souhait de nombreux joueurs qui voulait toujours plus de profondeur dans cette histoire. Car c’est bel et bien une histoire à mes yeux et Summerset, rajoute un chapitre supplémentaire celui des Elfes.

Installation du Chapitre Summerset

Pour les joueurs habitués qui ont un bon bagage dans le jeu, vous avez comme d’habitude après avoir acheté le DLC avec le contenu supplémentaire de TESO, à vous rendre à l’oratoire de l’archipel en vous téléportant. Vous aurez alors la possibilité de rencontrer votre premier PNJ de la région qui vous donnera la première quête.

Tandis que si tu es un nouveau joueur sur TESO et que tu viens de craquer sur Summerset, ce que je comprends complètement. Tu auras alors une cinématique magnifique avec un mini tutoriel t’expliquant les bases du jeu, du maniement de l’épée, de la gestion de tes armures… Tu rentres alors dans l’univers de The Elder Scrolls Online et tu n’es pas prêt dans sortir.

Quand tu commences ton aventure dans l’archipel du Couchant ou archipel de l’automne, tu te trouves à proximité de la cité d’Étincelance qui porte très bien son nom. En effet, c’est la ville des Lumières, un nom que je trouve très beau et qui représente parfaitement l’esprit des elfes.

Mais les lieux sont quelque peu agités, cela est dû à un décret que la Reine a mis en place, un décret qui a forcément un impact sur toi vu qu’il concerne les visiteurs. Ce que l’on est au début de la partie. Mais bon après un dédain non dissimulé lors de différents dialogues avec les PNJ du jeu, tu rencontreras des personnages bien plus intéressants qui vont te faire avancer dans l’histoire.

Une rencontre qui va être intéressante pour tes futures quêtes est celle avec l’espion Razum-Dar, l’œil de la reine qui cherche à comprendre ce qui se passe au sein des Altmers et surtout de la partie ancestrale des Hauts-Elfes. Et bien évidemment, tu ne vas pas rester sans rien faire non plus, te voilà donc parti pour enquêter à ton tour pour comprendre ce qu’il se passe dans l’archipel d’automne.

Des paysages magiques, magnifiques dans l’Archipel du Couchant

J’ai du mal à reprocher des choses à ce jeu, mais ce qui est sûr c’est que je ne peux pas lui reprocher les aspects graphiques qui ont été respectés et très bien travaillés. Il faut dire que Zenimax Online Studio et Bethesda ne font jamais les choses à moitié lorsque l’on parle de jeux vidéo.

paysage The elder Scrolls Online Summerset

Dans cet univers, j’ai été agréablement surpris par la beauté féérique de l’Archipel avec un univers bien particulier et même complexe des Altmers. On pourrait croire que les Elfes ont un style non pas simpliste, mais classique alors qu’il n’en est rien. On y découvre des ruines, des paysages sublimes avec des plaines sans aucune structure aux alentours, mais aussi des habitations ressemblantes à des manoirs et donnant l’impression d’une richesse énorme.

construction elfique teso

On y découvre aussi des sous-sols bien plus ténébreux et obscurs que les plaines colorées de mille et une fleurs. C’est dans ces lieux que se dessine comme on a pu le constater dans la vidéo d’introduction une histoire bien plus sombre que ne peut laisser paraître la grandeur des Hauts-Elfes. C’est face à une organisation daedrique que l’on devra lutter pour laisser la lumière des îles étinceler encore durant quelques siècles.

Comme dans les autres épisodes du jeu comme Morrowind ou Vvardenfall, les colonnes lumineuses qui apparaissent (à la manière des ancres noires) dans le ciel sont le signe qu’une bataille va avoir lieu avec des vagues d’ennemis plus ou moins puissants et qui permettent de récolter des armes et autres skins pour son personnage afin de l’améliorer. On s’y retrouve alors parfaitement et on part en quête de défis de plus en plus importants et imposants.

Qui dit Haut-Elfes, dit Magie psijique !

C’est une obligation presque lorsque Summerset est sorti de se retrouver avec des mages et de la magie à tous les coins de rue. Ce que je veux dire par là, c’est qu’en arrivant dans l’archipel, on ressent la magie que dégagent ces lieux.

Magie psijique

La culture des Altmers est profondément ancrée sur la magie et on aura alors l’opportunité de rentrer dans un nouvel ordre qui se nomme les Psijiques. Un ordre avec des mages puissants maîtrisant à la fois l’espace et le temps. Autant dire que je n’ai pas hésité lorsque j’ai pu intégrer l’ordre afin de découvrir de nouvelles compétences relativement puissantes. Alors faut-il commencer à devenir un mage pour pouvoir intégrer l’ordre ? Non, ce n’est pas nécessaire, n’importe quelle classe peut apprendre les pouvoirs Psijiques. Et surtout en profiter !

magie psijique teso summerset

Les pouvoirs que l’on a permettent alors de travailler sur l’espace et le temps. On pourra apprendre cela d’une sage psijique que l’on rencontre et qui se nomme Valsirënn et qui va nous enseigner des capacités à la fois actives et passives permettant d’arrêter le temps pour pouvoir commencer à attaquer un ennemi. On peut aussi très bien déplacer l’ennemi dans un lieu souhaité. De quoi s’amuser, mais aussi pouvoir avancer dans les quêtes lorsque l’on rencontre des difficultés surtout avec la possibilité de reculer dans le temps lorsque l’on a subi des dégâts importants afin de récupérer toute sa vie. Des capacités à apprendre à maîtriser pour pouvoir créer un personnage puissant.

gérer le temps et l'espace

N’oublions pas les quêtes d’un MMORPG

Dans un jeu comme The Elder Scrolls Online, l’univers RPG et MMO est bien respecté avec le rajout dans l’extension Summerset de nouvelles épreuves et surtout de nouveaux donjons qui ne sont clairement pas faits pour les débutants. Une épreuve est d’ailleurs assez impressionnante, car elle doit être faite à 12 joueurs et va demander beaucoup de travail d’équipe et une stratégie bien ficelée pour pouvoir avancer dans cette épreuve du nom : Pas-des-Nuées.

Un contenu donc enrichi pour permettre aux joueurs fidèles et anciens de pouvoir découvrir une nouvelle histoire, mais aussi et surtout une nouvelle difficulté.

Mais au niveau du Gameplay, rien de particulier n’est à souligner, le jeu se repose sur ces acquis, mais en même temps, il est suffisamment abouti pour travailler sur le scénario, l’ajout de nouvelles armes et autres équipements que changer le gameplay n’est pas nécessaire. On peut néanmoins noter l’ajout d’un nouveau mode de fabrication qui est celui de bijoux via la joaillerie et je vous vois venir à penser que ce n’est pas très utile, mais en fait, c’est tout le contraire vu que l’on pourra construire des bijoux comme des anneaux ou des colliers que l’on pourra par la suite enchantés pour les améliorer, mais ce métier n’est pas si simple et j’ai personnellement du mal avec pour le moment. Il faut parcourir des distances importantes pour trouver les bons matériaux. Cela rajoute du piquant et de la complexité à un jeu qui ne fait donc que se renouveler pour mon plus grand plaisir.

Conclusion
The Elder Scrolls Online : Summerset est un chapitre très intéressant qui me fait découvrir l'univers des Hauts-Elfes, un sujet qui n'avait pas été abordé dans les précédents jeux de Bethesda. Et l'aventure est réussi à mes yeux avec de nouveaux pouvoir, l'insertion de la joaillerie et des quêtes complexes qui viennent se mêler à une histoire très intéressante.
Graphisme9
Histoire9
Gameplay9
Bande Son10
Note des lecteurs0 Note0
Points Positifs
Des graphismes époustouflants
De nouvelles quêtes intéressantes et complexes
Une narration intrigante qui donne envie de jouer
Une bande-son féérique ou plutôt elfique
Mise en place de la joaillerie
Points Négatifs
Difficile d'en trouver quand on est fan !
9.3
Où le trouver