Dispo sur

Éditeur : Moon Studio

Date de Sortie : 11 Mars 2015

Genre : Plate-Forme

Pegi : + 7 ans

Histoire du jeu : On se trouve dans un monde imaginaire avec un arbre magique qui se meurt à cause de Kuro. Cette créature ressemblant fortement à une chouette, a dérobé la lumière de l’arbre des esprits. Afin de le sauver, vous allez incarner, un petit être fort mignon, fort gentil et assez puissant quand même. Cette petite créature ressemble à un pokémon très mignon, une sorte de goupix. Vous allez alors être rapidement aidé par Seyn, un esprit de l’arbre qui va vous permettre de lancer des attaques. Vous voilà donc partis dans cette aventure où vous avez pour finalité de sauver la nature. On est donc dans une histoire environnementale, la nature se meurt et un être de lumière va vaincre l’obscurité.

Ori and The Blind Forest : un belle leçon et un bon retour du jeu de plate-forme

Lorsque l’on teste des jeux-vidéo, on peut tout avoir ou strictement rien que cela soit dans le gameplay, les graphismes ou l’histoire et ici, on a tout pour faire d’Ori and The Blind Forest un excellent jeu !

Une jouabilité basique mais agréable

Pourquoi basique ? On se trouve sur un jeu de plate-forme et au niveau de la jouabilité, les développeurs n’ont pas cherché à être trop inventifs. On se trouve donc avec un gameplay assez basique, une touche pour sauter, une autre pour frapper, le double-saut aussi. Vous voyez ce que je veux dire .

Alors oui basique mais efficace et sans aucun bug à signaler pour ma part et cela fait plaisir de pouvoir jouer à un jeu sans aucun bug qui pourrait venir casser la rythmique de l’action. Il n’y a pas non plus de problèmes de plate-forme et pour un jeu de ce type, il le faut !

De plus, la difficulté est crescendo. Les ennemis deviennent plus difficiles à éliminer et les niveaux plus complexes à comprendre. On a donc le temps de s’habituer dans un premier lieu à la jouabilité, comprendre l’histoire puis ensuite commencer à jouer plus sérieusement avec un enchaînement de tâches difficiles.

Le décor parfait, une beauté picturale

J’ai été ébloui par ce jeu dans le domaine de la réalisation des décors, des héros et des ennemis.

On t’invite clairement à rentrer dans ce jeu et à t’émerveiller par la beauté de l’ensemble de la plate-forme.Même le menu de présentation est magnifique comme le menu pause aussi.

Lorsque, j’ai commencé à jouer à ce jeu vidéo, j’ai forcément pensé aux dessins de Miyazaki.

Non seulement aux fabuleux dessins mais aussi à la musique qu’il intègre dans ces films. Ici, la bande-sonore du jeu est juste exceptionnel, excellente. Apaisante et te donner l’envie de rêver d’un monde beau et poétique sans guerre et autres problèmes.

Un parfum mélancolique se dégage clairement de ce jeu et t’amène à penser à des problèmes actuels. Qui a dit que les jeux-vidéo n’étaient pas bons ? Donnez lui ce jeu !

Le Gameplay

 

Mon avis final

Au final, que dire ? C’est un jeu excellent qui a été travaillé pour t’emporter dans un univers bien particulier où tu auras forcément du mal à te détacher. Cela fait plaisir de voir ce genre d’exclusivité sortir sur Xbox ! Je vous aime Microsoft lorsque que vous sortez ce genre de petites pépites car c’est bien le cas ici avec Ori and The Blind Forest !

Les points positifs

  • Un Gameplay correct
  • Des animations exceptionnelles
  • Une musique qui nous transporte
  • Une histoire fort intéressante-

Les points Négatifs

  • Aucun !

Connais-tu Ori and The Blind Forest ? As-tu déjà jouer au jeu ?