2013 : le coup de coeur des créateurs japonais

The Last of Us, Grand Theft Auto V ou encore Dragon’s Crown ont fait trembler le cœur des créateurs japonais en 2013.

Comme chaque fin d’année, 4gamer.net effectue un grand tour de table des créateurs de l’industrie japonaise pour leur demander notamment de retenir un jeu en particulier sur l’année qui s’achève. Pour cette édition, quatre noms reviennent très souvent dans les réponses et les deux titres les plus plébiscités sont de grosses productions occidentales.

Le jeu le plus cité (14 fois) est en effet The Last of Us, lequel fait également des ravages dans la sélection des lecteurs de JVN. Le titre de Naughty Dog est notamment mentionné par Keiji Inafune et Teruhiro Shimokawa (producteur et réalisateur de Soul Sacrifice), Toshihiro Kondo (CEO de Falcom), Tetsuya Watanabe (réalisateur de Pokémon) ou par l’ancien producteur de Final Fantasy XI, Hiromichi Tanaka.

Arrive ensuite GTA V, le blockbuster de la génération, cité par 12 personnalités et qui a réalisé des ventes extraordinaires au Japon pour un titre occidental. Le dernier Rockstar a ravi Kazuyuki Yamai (réalisateur de Shin Megami Tensei IV), Kenichiro Takaki (producteur de Senran Kagura), Hiroyuki Sakamoto (réalisateur de Yakuza Ishin), Toshihiro Nagoshi (Super Monkey Ball, Yakuza, Binary Domain) mais aussi Yuki Ikeda, le réalisateur de rain. Comme quoi.

Au même niveau de popularité, on retrouve ensuite une petite perle maison avec le Dragon’s Crown de George Kamitani. Certes, il y a peut-être eu un peu de copinage dans le cas présent. Le jeu est en effet cité par trois producteurs de Capcom ayant notamment travaillé sur Donjons & Dragons : Chroniques de Mystara, autrement dit de probables anciens collègues de Kamitani. Mais on retrouve aussi cet insondable A|RPG chez Ken Sugimori (directeur artistique de Pokémon) ou encore Hideyuki Shin (réalisateur de Killer is Dead).

A noter aussi la très bonne place de Final Fantasy XIV : A Realm Reborn, cité 11 fois. L’industrie aura sans doute apprécié la détermination toute japonaise avec laquelle Square Enix a lavé l’affront après un premier échec cuisant. Kenji Saito (Metal Gear Rising), Shinji Motoyama (Valkyria Chronicles), Akitoshi Kawazu (SaGa) ou encore Toshimichi Mori (BlazBlue) ont voté pour le miraculé du MMORPG.

Par le passé, des titres occidentaux comme Limbo, Heavy Rain, Red Dead Redemption et Skyrim avaient été fortement cités par les créateurs japonais. Cette année, la qualité narrative de The Last of Us l’a emporté sur la fascination du monde ouvert richissime proposé par GTA V. Le successeur de Heavy Rain est aussi présent puisque Beyond : Two Souls est cité 6 fois, alors que Monster Hunter 4, la star commerciale locale, ne l’est que 4 fois. Côté indé, rain est le coup de coeur de trois créateurs.

D’autres personnalités ont exprimé un choix plus singulier, et souvent le décalage entre l’oeuvre d’un créateur et son coup de coeur est amusant à constater. Ittetsu Suzuki, directeur du développement de Soul Sacrifice, donne son vote à Metal Gear Rising. Gôichi Suda retient Hotline Miami sur PS3 et PS Vita, lequel est aussi le choix de Shuhei Yoshida, alors que Makoto Kedwin, de la franchise Corpse Party, vote BioShock Infinite. Le compositeur Akira Yamaoka (Silent Hill) s’est laissé séduire par le didactique Rocksmisth 2014 alors que son confrère Shoji Meguro (compositeur de Persona) prend tout le monde à contre-pied en citant Sports Champions 2. Le choix de Hideki Kamiya (Bayonetta, The Wonderful 101) est aussi plutôt original puisqu’il s’agit de 3D After Burner II sur 3DS. Les scénaristes Jiro Ishii de Level-5 (428, Time Travelers) et Kaz Kodaka de Spike Chunsoft (DanganRonpa) rendent hommage à Puppeteer, dont ils ont peut-être apprécié l’intégration de la narration, alors que Kotaro Uchikoshi, le scénariste de génie de 999 et Virtue’s Last Reward, penche pour The Walking Dead. George Kamitani (Muramasa, Dragon’s Crown) retient lui aussi un jeu qui n’a pour ainsi dire rien à voir avec son oeuvre : Battlefield 4. Dans le même genre, impossible de ne pas citer l’anticonformisme d’un Yoko Taro (Drakengard, Nier) qui a une pensée pour RESOGUN.

Le 29/12/2013 à 20:03:34 – Par Steeve Mambrucchi @Steeve_JVN