Pokémon : Je te choisis ! Ma grande déception de l’année

Réalisation : Kunihiko Yuyama

Date de Sortie : le 6 novembre 2017

Durée : 1h35

Genre : Animation / Fantastique / Aventure

JEU CONCOURS SUR LES RESEAUX SOCIAUX

 

Salut les potos,

Petit concours pour gagner une carte Pikachu le Film Je te choisis !
Pour participer, rien de bien compliqué :
Il te suffit :
– RT & Follow
Fin du concours le jour de mon anniversaire #pokemon #geek pic.twitter.com/GRx8IfcPzh

— Mister Bazar (@misterbazr) 19 février 2018

Salut les potos, Petit concours pour gagner une carte Pikachu le Film Je te choisis !  Pour participer, rien de bien compliqué :  Il te suffit : -Pour tenter votre chance, il suffit de mentionner en commentaires un ami qui est fan de Pokémon ! – Etre abonné à mon compte Instagram ! #pokemon #pokemoncards #pokemontrainer #pokemontcg #poke #pokémon #mint #gem  #pokemoncommunity #pokemoncard #anime #manga #collection #geek #concours❤

Une publication partagée par Mister Bazar (@misterbazar) le

Fin du Concours le 7 à 23h59 ! Bonne chance !

Salut les potos,

Si tu me suis sur Instagram, tu as pu constater que j’étais à l’avant première du film que j’attendais particulièrement. Je pense que tu commence à me connaître et tu sais bien que j’adore Pokémon alors pour moi, la sortie du film Pokémon : Je te choisis était comme un cadeau de Noël à l’avance. Surtout que pour fêter les 20 ans d’existence de Pokémon, on repartait au début de l’histoire. La rencontre entre Ho-oh et Sacha, une histoire que de nombreux fans comme moi, ont espéré durant longtemps.

Et il y avait de quoi faire une histoire super intéressante avec Pierre et Ondine qui seraient de retour pour accompagner Sacha dans cette folle aventure. Une éclipse durant la première saison de notre enfance.

Alors qu’en est-il de Pokémon Je te choisis ? Est-ce un retour en enfance pour les grands enfants comme moi qui ont connu les débuts de l’aventure Pokémon Attrapez les tous ?

Un synopsis qui décrit correctement l’aventure de Sacha

Quand on se rappelle de l’aventure que Sacha entame dans les premiers épisodes de Pokémon, on se souvient d’un jeune adolescent du Bourg-Palette qui rêve de devenir un maître Pokémon. Il doit alors choisir entre 3 pokémon Salamèche pour le type feu, Carapuce pour le type Eau ou Bulbizarre pour le type plante. Mais un réveil cassé, l’amène à être en retard au rendez-vous avec le Professeur Chen. Il ne reste alors qu’un petit Pokémon jaune : une souris électrique du nom de Pikachu ! Après quelques décharges électriques, une grande amitié va naître entre eux. 

Et ce synospis correspond parfaitement au début du dessin animé à un petit détail prêt qui m’a fait me posait des questions dès le début. Le respect du dessin animé va-t-il être respecté ? En effet, lorsque l’on regarde le choix des trois premiers dresseurs qui ont pris les pokémons, on aperçoit le cosplay de Régis qui choisit si je ne dis pas de bêtises Carapuce ! Pourtant dans le dessin animé, on sait qu’il a choisit un Evoli ! Alors à l’époque, on pouvait se demander comment cela se faisait qu’il ne reste pas un des 3 pokémons si Régis avait pris un Evoli offert par son grand-père. Serait-ce une tentative de réponse ? Cela voudrait-il dire que Régis commence avec non pas un mais 2 Pokémons !

Alors certains d’entre vous me diront que cela pourrait être un autre dresseur qui porte les mêmes habits que Régis et je ne dis pas le contraire non plus mais dans Pokémon, on sait que les hypothèses sont importantes ! Et c’est ici le point de départ des défaut que l’on retrouve dans ce film.

Un simple détail qui a de l’importance car ce n’est que le premier qui va en apporter bien d’autres sur sa route.

Un premier quart d’heure du film nous rappelle notre enfance et fait disparaître Ondine !

Et oui, c’est dans ce premier quart d’heure du film que l’on découvre la première claque, la première déception du film. Ondine disparaît de l’histoire et du coup, je me pose une question ! Est ce que l’on est dans un film Canon ou Non Canon ? En effet, cela a de l’importance car si on est dans un film non canon alors je peux complètement comprendre l’histoire sinon cela signifie que je suis dans un autre univers.

Définition de Canon : Dans un univers de fiction, le canon désigne toute production littéraire, cinématographique, graphique, vidéoludique ou manga, qui est considérée comme authentique ou officielle, ainsi que tous les personnages, événements, lieux, dont l’existence dans un univers de fiction donné est indiscutable.

Merci Wikipédia pour la définition ! Tu comprendras donc que si Ondine n’est pas présente, soit le réalisateur a décidé de se moquer de l’histoire du dessin-animé soit il a décidé de sortir de l’univers Pokémon de base pour se faciliter la tâche de traiter du pokémon légendaire qui est Ho-oh car en effet, en plus d’être un film sur l’amitié naissante entre Sacha et Pikachu, c’est aussi la rencontre entre le dresseur et l’un des plus beaux Pokémon légendaires à mes yeux même si mon préféré reste Lugia !

Alors si Ondine n’est plus présente qu’en est-il de Pierre, le deuxième compaire de Sacha dans son aventure ? Il a aussi disparu ! On oublie la quête des badges et on se focalise sur Sacha et on va se focaliser sur Ho-oh alors on peut comprendre que pour pas mal de fans de la première et deuxième générations comme moi, il y a de quoi être déçu.

 

Entre Pokémon Jaune,  Bleu, Rouge et Or et Argent !

C’est une aventure qui ne se focalise pas seulement sur la première saison de Pokémon mais plutôt sur les 3 premières. Normalement, un film qui devrait donc se consacrer sur deux générations de Pokémon avec Bulbizarre jusqu’à Célébi ! Il en est rien dans la réalité.

Si géographiquement parlant, on peut dire que Sacha parcours rapidement Kanto et Johto pour se rendre jusqu’au mont Tensei. Pour ceux qui est des Pokémon, on peut dire qu’il en est rien surtout lorsque l’on voit Lucario par exemple mais aussi Marshadow et Tiplof ! Pour mes yeux de nostalgeek, cela fait extrêmement mal de voir se mélange car on ne respecte plus du tout l’animé japonais et on passe par des subterfuges pour nous faire croire que cela est bien normal.

Prendre en compte les autres générations dans ce film est clairement la solution pour permettre aux plus jeunes de connaître les pokémon qui apparaissent à l’écran et pourtant j’ai parlé avec un jeune qui était derrière moi dans la salle du cinéma qui lui aussi était déçu car cela ne respectait pas la série animée.

Alors on peut complètement comprendre ce choix mais quand je vois les jeux qui sortent et qui se limitent à une seule et unique région, je suis toujours déçu. Je m’adresse particulièrement à Nintendo qui devrait sortir un jeu avec l’univers immense que l’on pourrait parcourir. Un jeu qui nous permettrait de nous éclater durant un an. Il m’a fallut à peine 4 jours pour finir le jeu.

Des personnages secondaires presque transparents : Honoré et Justine

C’est aussi une déception lorsque j’ai regardé le film, je n’ai pas vu Ondine et Pierre à la place, j’ai eu Honoré et Justine alors forcément un attachement d’enfance de plusieurs saisons pour les deux personnages secondaires font que j’ai eu du mal forcément à m’attacher à ces deux personnages surtout que le film ne nous permet pas de se lier énormément avec Honoré et Justine ( Makoto et Souji en japonais ).

D’ailleurs même dans le final, ils n’ont à proprement parlé aucun rôle crucial. Ils sont simplement là pour accompagner à côté de Sacha pour ne pas donner un héro seul. Il a forcément besoin de deux acolytes. Mais il a aussi besoin d’un rival !

Codix : la puissance des Pokémons, le bon rival de Sacha

C’est l’excellente idée du film. Pour les fans, je pense que vous vous souvenez de Salamèche que Sacha attrape ? Codix est le dresseur qui l’a abandonné pour un pokémon plus fort et d’ailleurs c’est alors l’apparition d’un pokémon de la dernière génération : Félinferno !

La force, la puissance peu importe le pokémon contre Sacha qui lui préfère l’amitié pour créer un lien fort avec ses amis. Codix est vraiment l’antagoniste parfait, le rival qui ne pige rien à rien. Il a un rôle primordial dans ce film même si ce n’est pas le bon rôle clairement. Mais le choix de ce personnage est une excellente idée.

Par contre, je dois parlé d’un détail du coup qui fait mal, les évolutions de Salamèche  et de Chenipan, les deux pokémons de Sacha que l’on voit dans ce film (mise à part Pikachu ). Elles ne respectent pas du tout l’animée encore une fois mais de plus elles sont extrêmement rapides. De plus, Dracaufeu ou Reptincel obéit à Sacha sans hésiter, sans revendiquer. Ce sont des détails qui me font ne pas apprécier le film !

La mort d’un Pokémon, la séparation d’un ami, de beaux moments dans le film

Il existe de nombreux moments qui sont agréables si on oublie la différence entre l’animé et le film. Je pense surtout à un moment avec la mort de Luxray. Une réponse sur la question de savoir si les pokémon étaient immortels. Ce n’est pas le cas.

Mais il y a aussi un détail du film qui m’a mis mal à l’aise : Sacha meurt encore ( on oublie pas le premier film avec Mewtwo ) mais aussi Pikachu se met à parler avec une voix quelque peu féminisé ! Alors d’abord Pikachu ne parle pas ! Et pourquoi nous faire encore cette histoire de Sacha qui meurt ?

De plus, les images sont réellement magnifiques, les dessins sont sont très bien réalisés sauf des moments où ils ont encore voulu placer de la 3D. S’il vous plaît ne le faites plus car cela gâche des scènes qui pourraient être géniaux.

De plus, l’histoire du Pokémon Légendaires Ho-oh est clairement sympa, elle respecte le jeu avec la tour ferraille et la recherche d’un dresseur au coeur pur ! De plus, on nous parle de la renaissance des 3 pokémons légendaires : Suicune, Enteï et Raiku que l’on a l’occasion d’ailleurs de voir dans le film. Une rencontre extrêmement vibrante surtout avec Enteï et un combat qui montre la puissance de ce monstre !

Ils ont aussi fait une critique du film :

 

Written by: kevin

No comments yet.

Leave Your Reply