Civilization VI : Rise and Fall, de nouvelles fonctionnalités apportant une nouvelle stratégie
Après la sortie de Beyond Earth où on a pu s’échapper dans le monde spatiale, Civilization n’a pas fini de faire parler son sixième opus avec cette fois-ci un retour au source de l’univers du jeu. Firaxis souhaite donc proposer un retour au source avec Civilization VI : Rise and Fall. La sortie d’une extension du jeu vidéo  qui apporte de nouvelles fonctionnalité.

Civilization VI : Rise and Fall, un ajout de fonctionnalité

Dans les ténèbres ou la lumière : l’âge sombre ou l’âge d’or

Dans cette extension, on peut entre chaque changement d’ère, cumuler des points permettant de passer à l’âge d’or afin d’obtenir des bonus important à notre civilisation.

A chacune des ères historiques correspond des actions à réaliser. En effet, lors du début de la partie raser un village barbare est considéré comme une prouesse et apporte un certain nombre de points permettant d’amener notre peuple dans l’âge d’or.

Tout le but de cette extension est donc de découvrir les différentes manières en fonction des différentes époques de débloquer les évènements afin de passer d’un âge normal à l’âge d’or. Mais l’âge normal n’existe pas vraiment dans la réalité et si tu n’obtiens pas suffisamment de points pour accéder à l’âge d’or, tu tomberas dans l’âge des ténèbres avec des malus importants et réellement handicapants, tu peux alors tomber dans des politiques extrêmes et radicales pour lutter contre le chaos.

Mais avec une stratégie adaptée, les temps sombres sont un avantage que l’on peut utiliser en notre faveur. Civilization est un jeu de stratégie avant tout. En cela, lors de période sombre, le nombre de point à récolter pour l’ère suivante sont moins importants ceux qui permet par la suite d’accéder à l’âge d’or de manière plus simple et même d’accéder à un âge héroïque qui permettra de récolter de nombreux bonus pouvant faire pencher la balance en notre faveur.

Se retrouver dans une ère sombre est handicapant mais pas insurmontable, cette punition peut permettre de changer le cours de l’histoire par la suite. Mais il faut alors surveiller les autres puissances qui eux aussi peuvent rentrer dans l’âge d’or ou au contraire l’âge sombre dans une stratégie d’attaque et de conquête, ce facteur a une importance énorme.

La loyauté, un point important pour ne pas perdre des cités

Mais ce n’est pas tout, lors de chaque passage d’une ère à une autre, une fonctionnalité a été introduite dans Rise & Fall : la loyauté.

C’est alors une jauge que l’on voit apparaître dans chaque ville que l’on créait et c’est un point ultra important à surveiller car si la loyauté de la ville tombe à 0 alors la ville devient une ville libre qui peut être récupéré à coup de pot de vin par un ennemi.

civ 6 rise and fall Civilization 6 extension Rise & Fall
Plusieurs leviers s’offrent à toi pour agir sur la loyauté, particulièrement sur celle des cité-états, à commencer par la simple localisation des villes que tu construis. En effet, lors de la construction d’une ville, celle-ci aura une portée d’influence de 9 cases ceux qui impliquent que tu pourras alors entourer une cité-état de plusieurs villes afin d’améliorer la loyauté de celle-ci et être sûr que celle-ci ne tombera pas à 0.Mais comme tu le sais, tu as des limites de construction et tu ne pourras pas construire toutes les villes en même temps surtout au début d’une partie. Il te faudra donc faire en sorte de gérer convenablement la construction de tes villes afin de ne pas en perdre aux mains des ennemis.

De plus, le placement de celles-ci est important car si elles sont trop proches d’un ennemi, la loyauté sera plus complexe à garder à un niveau acceptable et l’ennemi pourra empiéter facilement sur ton royaume.

 Rise And Fall intègre aussi de nouveaux personnages que sont les gouverneurs, ils sont au nombre de 7 et ils pourront être positionnés dans des cités-états afin dessus et permettre d’éviter une perte de loyauté. Chacun des gouverneurs ayant une des spécialités particulières, tu pourras les placer afin d’améliorer la loyauté, les forces militaires mais aussi la production.

Des gouverneurs qui demanderont donc une stratégie supplémentaire à mettre en place lors d’une partie et il faut dire que pour les fans de jeux de gestion, c’est un atout supplémentaire mais cela peut-être un frein supplémentaire aux débutants qui découvrent cet univers déjà bien complexe.

L’état de crise : l’urgence de la mise en oeuvre d’une stratégie

Un nouvel élément arrive aussi dans le jeu, c’est un mode d’urgence qui s’enclenche lors d’un évènement important ( utilisation de l’arme atomique, la perte d’une ville importante … ) . La mise en place d’une coalition de crise est alors mise en place pour trouver une solution au problème. Dans cette optique, on a alors un temps imparti pour mettre fin au problème comme par exemple libérer une ville des mains de l’ennemi. Deux situations peuvent alors se passer, la réussite permet d’obtenir un bonus pour chacun des participants de la coalition tandis qu’un malus permettra un renforcement des forces ennemies.

L’état d’urgence devient alors une obligation de prise en charge par le joueur qui devra réussir la mise en place d’une stratégie rapide et efficace afin de ne pas donner l’avantage à l’ennemi. Tu comprends donc la complexité de ce mode qui arrive dans tes nouvelles parties et qui risque de donner du fil à retordre. Sans oublier, les alliances qui peuvent être différentes en fonction des civilisations, que ce soit culturelles, technologiques…

Enfin pour améliorer l’activité des parties, les développeurs ont intégrés de nouvelles civilisations avec de nouveaux dirigeants qui ont de nouvelles unités et de nouveaux bâtiments à construire.

nouvelles civilisations dans Civilization VI Rise and Fall

Il y a donc de nombreux changements largement suffisant pour inviter tous les joueurs à revenir jouer à un stratégique qui a fait ces preuves dans le passé. Un constat, les modifications apportées au jeu sont suffisamment profondes pour donner envie de jouer à ce jeu que l’on pourrait considérer comme une sortie et non pas un DLC.

A propos de Mister Bazar
Mister Bazar

Passionné par les jeux vidéo, l'high-tech et le cinéma, je te donne au quotidien mon avis sur l'actualité, mes tests et mes bons plans. Le but étant d'être au top de la geek'attitude !

Laisse un commentaire