A Plague Tale Requiem : On va rencontrer des rats plus dangereux !

Accueil » Blog Jeux Vidéo : Actu, Test et Bons Plans » Actualité des Jeux Vidéo » News Gaming » A Plague Tale Requiem : On va rencontrer des rats plus dangereux !

Trois ans après sa sortie, A Plague Tale : Innocence obtient une suite. Depuis leur première épopée, Amicia et Hugo ont fait valoir leur point de vue et ils vont se lancer dans une aventure plus sombre et plus dangereuse qu’ils n’ont jamais vécue. Le duo devra s’entraider pour échapper à l’Inquisition, tout en échappant également aux rats des rues en cette époque médiévale ravagée par la peste noire. Justement, ceux-ci vont encore fort !

Le successeur bien mérité de l’original

En termes d’immersion et de narration, A Plague Tale : Requiem s’annonce comme une extension contrôlable des événements du premier épisode. Amicia et son frère Hugo ont été maltraités à plusieurs reprises lors de leur fuite en Guyenne, et ils ont continué vers la Provence. Sans dévoiler quoi que ce soit qui puisse gâcher les joueurs qui ont découvert l’original, rappelons que l’histoire tourne autour d’Hugo et de sa sœur qui s’apprêtent à tout pour sauver son frère. En plus d’affronter les forces de la mystérieuse Inquisition, le duo doit également combattre les rats qui hantent la région. Selon le réalisateur de cette suite, ces créatures embêtantes ne nous ont pas encore rendus fous.

Une nouvelle génération de rats

Avec les consoles de nouvelle génération et les cartes graphiques modernes, les développeurs ont profité des avancées technologiques. En d’autres termes, des séquences auparavant impossibles peuvent désormais être affichées ! Ceci est clairement lié au stade du rat ! Le directeur du jeu Kevin Choteau, s’exprimant dans une chronique de nos confrères du magazine britannique Edge, insiste sur le fait que les rongeurs sont désormais plus féroces et dangereux !

Ils sont maintenant capables de grimper et sont beaucoup plus efficaces pour attraper leur proie en s’adaptant à leur environnement. Bien sûr, Hugo peut les contrôler, mais ce n’est pas toujours une garantie. Hugo est encore jeune et vulnérable. Il a le pouvoir de contrôler les rats, ce qui fait de lui un outil extrêmement efficace contre les menaces dans la plupart des situations, mais cela peut devenir dangereux s’il perd le contrôle.

Ce qu’on devine entre les lignes, c’est que le Requiem serait plus surprenant, et qu’il est plus capable de grimper sur une table, par exemple, pour éviter un essaim de souris. De plus, Hugo a un don pour contrôler ces créatures, mais s’il va au-delà de sa portée, il risque de l’envoyer, lui et sa sœur, dans une horrible déception. Maintenant, les deux sont plus habitués à l’adversité, et prendre la vie d’un ennemi n’a plus le même impact émotionnel sur Amicia. Néanmoins, on peut s’attendre à ce que le lien affectif qui unit les frères et sœurs redevienne très fort. Nos surprises ne sont pas encore terminées !

Partager ce post
Articles Similaires
0
0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Thanks for submitting your comment!