Activision Blizzard : la revente entérinée

L’éditeur va donc bel et bien devenir indépendant, et rapidement qui plus est.

Hier se tenait l’audience organisée par la Cour Suprême du Delaware pour décider si la revente d’Activision Blizzard est légale ou non, et c’est bien l’éditeur qui a gagné son bras de fer puisque le juge a autorisé la transaction. Vivendi, future-ancienne maison-mère d’Activision Blizzard (le conglomérat conservera tout de même une participation de 12% dans la société), prévoit ainsi « la finalisation de la cession de la majeure partie de sa participation dans Activision Blizzard aux alentours du 15 octobre 2013 », soit mardi prochain.

La revente avait été compromise suite aux plaintes de deux actionnaires d’Activision Blizzard qui considéraient avoir été floués dans la transaction.

Le 11/10/2013 à 12:02:46 – Par Jean-Baptiste Pochet @moustachaman