Activision Blizzard : la revente illégale ?

Les bons comptes font les bons amis, et les bons amis font les bonnes magouilles. C’est en tout cas ce que prétend un actionnaire indépendant d’Activision…

Depuis l’été 2012, la rumeur de la revente d’Activision Blizzard résonnait régulièrement dans le microcosme du Jeu Vidéo, et ça s’est confirmé le 26 juillet dernier avec le rachat de l’éditeur par lui-même, avec quelques investisseurs chaperonnés par Bobby Kotick qui se sont également offerts une part du gâteau. Tout allait donc bien dans le meilleur des mondes pour un Activision désormais indépendant, mais ça, c’était avant l’arrivée de Todd Miller.

Todd Miller est un petit actionnaire d’Activision Blizzard, et le contrat signé entre Activision Blizzard et son ancienne maison-mère Vivendi ne plait pas du tout à l’intéressé. Il a en effet porté plainte contre Activision, les 11 membres de son conseil d’administration et Vivendi pour la raison suivante : Vivendi aurait fait une ristourne conséquente à Activision lors de la revente. Todd Miller préfère parler d’une “aubaine ahurissante”, et il n’a pas tort vu la somme avancée : plus de 600 millions de dollars. En effet, Miller a comparé le prix de l’action Activision Blizzard à la veille de l’annonce de la revente à celui qui a été facturé à Bobby K. et sa clique, et il a constaté une différence d’une dizaine de pourcents. Et comme ce sont des centaines de millions d’actions qui sont en jeu, la ristourne finale s’élèverait en fait à 664 millions de dollars. Fermez votre bouche, ce n’est pas poli. Enfin, surtout le filet de bave.

Essayons de vérifier cette affirmation par nos propres moyens. La revente s’est faite à hauteur de 8,17 milliards de dollars, pour un total de 601 millions d’actions. L’action Activision Blizzard coutait 15,18$ à la fermeture de la bourse le 25 juillet (à la veille de l’annonce), donc Activision et le groupe d’investisseurs auraient normalement dû débourser 9,12 milliards de dollars. Ça ferait donc près d’un milliard de dollars de réduction selon notre calcul, et donc plus que les 664 millions avancés par Todd Miller. Mais ce qui est sûr, c’est que différence il y a.

On n’est pas des professionnels de la finance donc impossible de dire si une telle réduction est douteuse ou pas, mais elle est bien là.

[Source : Courthouse News]

Le 05/08/2013 à 18:50:59 – Par Jean-Baptiste Pochet @moustachaman