Adobe souhaite créer ses propres processeurs pour développer son système d’IA

La technologie (et les actualités high-tech) ne cesse de se développer et on est arrivé à un stade où l’intelligence artificielle est un enjeu du futur que les entreprises ne peuvent oublié et dont elles doivent se consacrer afin de faire évoluer leur firme. C’est dans cette optique que la société Adobe a décidé de s’insérer dans le domaine. Lors d’une réunion interne, l’idée de créer leur propre processeur est venu s’intégrer dans la stratégie que l’entreprise souhaite mettre en place.

Ces processeurs pourront alors être directement intégrés et utilisés par les utilisateurs de la suite Creative Cloud afin de travailler sur l’intelligence artificielle d’Adobe Sensei

Adobe cherche à produire ses propres processeurs pour l’intelligence artificielle !

Quand on regarde la technologie qui est mise en avant par la firme Adobe, il est bien normal de voir la société créer ses propres processeurs afin de pouvoir travailler en interne et optimiser ses futures puces pour qu’elles soient spécialement optimisées pour l’IA ou Intelligence Artificielle.

Pourquoi concevoir une puce sur-mesure pour Adobe ?

C’est donc lors d’une réunion en interne que le directeur des technologies d’Abobe, Abhay Parasnis, que l’on a pris connaissance que la société travaillé sur des processeurs. Selon ces dires :

« Devons-nous devenir détenteurs d’une licence ARM ? Je n’ai pas la réponse, mais c’est une chose à laquelle nous devons faire attention ».

Alors ARM quel est ce nom de barbare ? Cela signifie tout simplement qu’ils veulent être une société qui possède sa propre architecture. Tout simplement. C’est pour eux donc le moment d’investir afin de préparer l’avenir et surtout développer leur intelligence artificielle dans le but d’améliorer leur assistant qui est directement intégré dans le creative cloud.

En effet, Adobe Sensei, de son nom permet d’effectuer des tâches automatiques qui sont répétitives et fastidieuses pour les créateurs.

La société pourrait développer ses processeurs et les utiliser directement dans ses datacenters afin de développer et d’améliorer les performances de ses technologies d’intelligence artificielle.

L’architecture ARM au programme

Puce ARM Adobe

 

Toujours selon Abhay Parasnis, les processeurs seraient donc obligatoirement bâtis sur une architecture ARM qui est selon lui la meilleure perspective d’évolution et d’amélioration des performances comparée à l’architecture que propose le concurrent qu’est Intel !

Adobe s’apprête donc à rejoindre d’autres grandes entreprises telles qu’Apple ou Samsung qui eux aussi conçoivent déjà leurs propres processeurs ARM, que ce soit sur leurs appareils mobiles ou leurs autres disposition au niveau du cloud computing.

Adobe ne veut pas rester sur ces acquis et souhaitent même au contraire développer de gros projets surtout pour Adobe Sensei afin que l’on puisse disposer par la suite d’avoir près de 100 modèles de machine learning rien que pour l’année commencée. De quoi aider les développeurs et continuer à développer la créativité pour le futur, merci Adobe, j’ai envie de dire.

Source : Axios

Leave a Comment