Aliens Colonial Marines : les déboires continuent

Aliens : Colonial Marines est sans conteste l’une des purges de l’année, une raison suffisante pour porter plainte de l’autre côté de l’Atlantique. Incorrigibles, ces américains.

Alors que le principe d’action de groupe en justice est peut-être sur le point d’arriver en France, la class action est toujours un sport national aux Etats-Unis. Sans trop de surprise, les nouvelles cibles dans le domaine du Jeu Vidéo sont Gearbox et Sega, certains joueurs estimant que les deux sociétés doivent être condamnées pour publicité mensongère (une critique déjà formulée par un joueur britannique). Ils les accusent d’avoir montré un Aliens : Colonial Marines non représentatif du produit final lors des salons comme l’E3 ou la PAX. Les plaignants reprochent également l’embargo qui empêchait les journalistes de publier un test avant la date de sortie du jeu, mettant en porte-à-faux ceux qui avaient précommandé le jeu.

C’est Polygon qui a dévoilé cette affaire ce mardi, et il aura fallu deux jours à Sega et Gearbox pour répondre. L’éditeur nippon a ainsi répondu ceci :

« Sega ne peut pas commenter les détails d’un litige en cours, mais nous sommes confiants dans le fait que cette plainte n’a aucun mérite et nous nous défendrons vigoureusement. »

Le développeur des Borderlands joue également la carte de la plainte abusive :

« Essayer de lancer une plainte à partir d’une démo n’a aucun mérite. Nous continuons de soutenir le jeu, et nous défendrons le droit des entreprises de divertissement à partager leurs travaux en cours sans avoir peur d’un litige futile. »

Et histoire de rajouter une nouvelle ligne dans cette grande saga qu’est la malédiction Aliens : Colonial Marines, sachez que TimeGate Studios, développeur supposé d’une bonne partie du soft, vient d’entrer en redressement judiciaire. La société ne peut plus payer quelques 50 créanciers, dont la pizzéria du coin à qui ils doivent 34,80$. Vraiment.

Et si, après tout le bien que l’on a dit du jeu, vous avez quand même envie de vous le procurer sur Wii U, on rappelle que le portage a été purement et simplement annulé.