Année décevante pour Capcom

Malgré Resident Evil 6, les bénéfices de Capcom ont radicalement fondu durant la dernière année fiscale.

Pour l’année fiscale close le 31 mars 2013, Capcom annonce un bénéfice net de 2,9 milliards de yens, en forte baisse comparé aux 6,7 milliards de yens du précédent exercice. Une telle baisse l’année de Resident Evil 6, qui était supposé devenir la plus grosse vente de l’histoire de Capcom, représente forcément une douche glacée pour l’éditeur japonais, qui n’en reste pas moins très rentable notamment grâce à un section arcade & pachinko qui a compensé l’affaiblissement des ventes de jeux. De plus, Capcom mise sur un gros rebond en tablant sur un bénéfice de 6,8 milliards de yens pour l’année prochaine.

Capcom ne s’en cache donc pas, Resident Evil 6 est la déception de l’année avec 4,9 millions de jeux vendus au lieu des 7 millions espérés initialement. Pour l’heure, Resident Evil 6 reste derrière Resident Evil 5 (6,1 millions) tandis que Street Fighter II sur Super NES ne sera donc pas détrôné en tant que jeu le plus vendu de l’histoire de Capcom (6,3 millions).

Plus positif, Capcom est très agréablement surpris du succès de Dragon’s Dogma au Japon. La nouvelle licence s’avère ainsi très profitable avec 1,3 million de ventes, tout en s’offrant actuellement un bonus avec l’édition Dark Arisen. Et contrairement à ce qu’on pourrait croire, Capcom semble satisfait de la performance de DmC (1,1 million) bien que le reboot de Ninja Theory soit loin du score de Devil May Cry 4 (2,7 millions).

Outre le renforcement des DLC (perspective annoncée dans chaque bilan) Capcom a pour stratégie de développer plus de titres en interne et de sortir ses jeux plus rapidement (sans expliquer comment). Il est aussi question d’être plus performant sur le marché occidental et d’augmenter le nombre de jeux en téléchargement. Capcom compte annoncer un bénéfice de 6,8 milliards de yens dans un an.

Capcom note que Monster Hunter 4 et Lost Planet 3 feront l’objet d’une grande campagne promotionnelle, au Japon et en Occident respectivement. Côté objectifs de ventes, l’éditeur mise sur 2,8 millions de Monster Hunter 4 (Japon uniquement) et 1,2 million de Lost Planet 3. Resident Evil Revelations doit pour sa part atteindre 1,2 million également en cumulé sur PC, PS3, Xbox 360 et Wii U. Un chiffre que le jeu n’a jamais atteint sur Nintendo 3DS.

Un dernier détail : selon le document, Monster Hunter Online ne concerne que le marché chinois.

STATISTIQUES

# Si on vous demande quelles sont les trois plus grosses séries de Capcom :

Resident Evil (56 millions)
Street Fighter (34 millions)
Monster Hunter (23 millions)

# Répartition des ventes pour l’année fiscale par format :

PlayStation 3 (7,1 millions de jeux)
Xbox 360 (3,7 millions de jeux)
Nintendo DS/3DS (1,3 million de jeux)
Nintendo Wii/Wii U (700 000 jeux)
PSP/PS Vita (600 000)

# Répartition des ventes pour l’année fiscale par région :

USA (5,4 millions de jeux)
Japon (4,5 millions de jeux)
Europe (3,6 millions de jeux)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *