Année fiscale : résultats des éditeurs et constructeurs

Deux éditeurs n’ont pas réussi à gagner de l’argent durant la dernière année fiscale.

Voici un rapide récapitulatif des résultats financiers des éditeurs et des constructeurs pour l’année fiscale close le 31 mars 2013. On en profite pour glisser aussi le parc mondial des principales consoles en activité.

[CONSTRUCTEURS]

Microsoft
Contrairement au reste du monde, l’année fiscale de Microsoft se boucle fin juin et non fin mars. Rien que pour le premier trimestre 2013 toutefois, Microsoft réalise un bénéfice de 6 milliards de dollars dont 342 millions pour la section Entertainment & Devices qui s’occupe de la Xbox, de Skype et du Windows Phone.

Nintendo
Après une perte exceptionnelle de 43,2 milliards de yens l’an dernier, Nintendo a réalisé un bénéfice de 7,1 milliards de yens.

Sony
En vendant des biens immobiliers ainsi que des actions, le nouveau patron Kazuo Hirai a pu annoncer un bénéfice de 43 milliards de yens, contre une perte historique de 456 milliards de yens l’année précédente. La division jeu vidéo de Sony Computer Entertainment rapporte 1,7 milliard de yens.

[USA]

Activision Blizzard
Contrairement aux autres éditeurs, l’année fiscale d’Activision Blizzard se base sur l’année calendaire. Pour 2012, son bénéfice est de 1,1 milliard de dollars contre 1 milliard en 2011.

Electronic Arts
Le géant en restructuration a gagné 98 millions de dollars cette année contre 76 millions de dollars l’an dernier et reste à des années-lumière du chéquier de Bobby Kotick.

Take-Two
Après une perte de 109 millions de dollars il y a un an, Take-Two déçoit encore avec une nouvelle perte de 29,5 millions de dollars cette année. On va dire que GTA V arrive.

[EUROPE]

Ubisoft
La multinationale française récolte le fruit de ses investissements sur le segment gamer (notamment Far Cry 3 et ses 6 millions de ventes) avec un bénéfice de 64,8 millions d’euros, en hausse par rapport aux 37,3 millions d’euros du précédent exercice.

[JAPON]

Sega Sammy
Bénéfice de 33,4 milliards de yens contre 21,8 milliards de yens un an plus tôt. Cependant, Sega tout court représente encore une perte de 732 millions de yens, en redressement par rapport à la perte précédente qui était de 15 milliards de yens.

Namco Bandai
Bénéfice de 32 milliards de yens contre 19 milliards de yens l’an dernier.

Konami
Bénéfice de 13,2 milliards de yens contre 23 milliards de yens l’an dernier.

Tecmo Koei
Bénéfice de 5,6 milliards de yens contre 4,5 milliards de yens l’an dernier.

Capcom
Avec un Resident Evil 6 en dessous des attentes, Capcom gagne seulement 2,9 milliards de yens contre 6,7 milliards de yens l’an dernier.

Square Enix
Le seul éditeur japonais à perdre de l’argent avec une perte de 13,7 milliards de yens contre un bénéfice de 6 milliards de yens l’an passé.

[PARC MONDIAL]

[Nintendo Wii] 99,84 millions
[PlayStation 3] 78 millions (estimation)
[Xbox 360] 77,2 millions
[Nintendo Wii U] 3,45 millions 

[Nintendo 3DS] 31,09 millions
[PlayStation Vita] 6 millions (estimation)

Le 16/05/2013 à 19:44:30