Test de Dark Souls

Autant le dire tout de suite, vous ne trouverez pas dans cet article un test de Dark Souls sur Xbox 360, mais simplement mon avis un peu détaillé sur ce jeu qui sera je le pense, l’origine de nombreuses crises de nerf.

En effet, n’ayant qu’une bonne dizaine d’heures de jeu à mon actif, je ne peux pas me permettre de noter le jeu et comme je suis loin, bien loin de le finir, je préfère en donner mon ressenti pour celles et ceux qui hésiteraient encore à se le procurer.

Reçu il y a une semaine de la part de Namco Bandai, il me tardait de tâter celui annoncé comme étant le digne successeur de Demon’s Souls.

Après une rapide installation sur le disque dur de ma Xbox 360 Slim, c’est parti pour une des plus belles cinématiques d’intro qui m’a été donné de voir et se déroulant dans un univers d’heroic fantasy mêlant guerrier, mage, dragon and co.

Place maintenant à la création de votre personnage. Vous aurez le choix entre 10 classes : Guerrier, Chevalier, Aventurier, Voleur, Bandit, Chasseur, Sorcier, Pyromancien, Clerc, Mendiant. Chaque classe possède ses propres caractéristiques et spécificités. Selon votre style de jeu, il vous faudra donc choisir la classe qui vous correspond le plus. Autant le dire tout de suite, il est plus facile d’avancer avec certaines classes que d’autres mais chaque classe possède ses atouts et ses inconvénients. Pour ma part, j’ai créé une femme Bandit.

Perso créé, vous voila donc prêt pour l’aventure ou devrais-je dire pour avancer pas à pas tout au long du jeu. En effet, tout comme Demon’s Souls, Dark Souls est basé sur la progression par l’échec. Il vous faudra donc tuer, tuer et encore tuer les ennemis afin d’engranger un maximum d’âmes pour faire évoluer votre personnage et ainsi prétendre à une avancée dans l’histoire. Mais attention, la moindre erreur peut causer votre mort, que ce soit un saut dans le vide, un coup mal esquivé ou mal contré.
Dès que vous mourrez, vous perdrez l’ensemble de vos âmes récoltés et non dépensés. Cependant, pas d’inquiétude, vous pourrez récupérer ces âmes en vous rendant sur le lieu de votre mort. Attention tout de même à ne pas mourir une seconde fois car si cela est le cas, vous ne récupérerez pas les premières âmes perdues

Un conseil : avancez à petits pas et ne sous-estimez pas les ennemis que vous allez rencontrer car certains d’entres eux peuvent faire très mal ou vous empoissonner.

Là vous vous dites « ben ça va encore, je peux gérer », mais je ne vous ai pas encore tout dit ;-) . Vous pourrez récupérer votre vie et remplir vos flasques de potion de vie à chaque feu de camps rencontré. Ces feux de camps permettent également de dépenser les âmes récoltées et ainsi améliorer les caractéristiques de votre personnage car rappelons le, Dark Souls est avant tout un jeu de rôle.
Le hic dans tout cela, c’est que premièrement il n’y a pas souvent de feu de camps et deuxièmement si vous décidez de level-up votre personnage, l’ensemble des ennemis basiques réapparaît. Je dis basique, puisque les mini boss et boss eux, ne reviennent pas et encore heureux car ils sont assez difficiles à battre ! Il en est de même pour les passages débloqués.

A savoir aussi que si vous mourrez, vous revenez au dernier feu de camps rencontré et les ennemis seront également réapparus. Et croyez moi, vous allez mourir pas qu’un peu .

Vous l’aurez donc compris, il vous faudra farmer la même zone plusieurs fois pour prétendre à une avancée plus conséquente.

Donc là, on a vu que les âmes permettent d’améliorer les stats du perso. Ajoutons maintenant une difficulté en plus ! Les âmes correspondent également à la monnaie dans le jeu. Il vous faudra donc choisir entre améliorer les caractéristiques de votre perso ou son équipement. Mais comme vous vous en doutez, l’un ne va pas sans l’autre. Pour info, l’équipement que vous ramassez ne peut pas être vendu au marchand ! Il vous faudra aussi repérer assez vite un forgeron car votre arme s’use au bout d’un moment. Donc 2 solutions, la réparer ou en acheter une autre.

Dans Dark Souls, les décors sont impressionnants. Certes, graphiquement cela est loin de révolutionner l’univers du jeu vidéo, pouvant même parfois manquer un peu de textures à certains endroits mais bon c’est vaste, original. Bon point également à la réalisation des mini boss et boss, qui en jettent pas mal.

Cependant, Dark Souls souffre de gros ralentissements et cela même si le jeu est installé sur le disque dur de la console. Pour l’instant, ma console n’a pas encore « freezée » mais je touche du bois.

Au niveau de l’ambiance sonore, rien à dire cela est parfait. Les dialogues en Vostfr, les musiques et les bruitages assurent une immersion totale dans le jeu.

Un des gros points à mettre en avant dans Dark Souls c’est le multijoueur. En effet, Il vous sera plus facile d’avancer dans tel ou tel passage avec un coéquipier. Il existe également un mode versus en ligne, mais je ne l’ai pas encore testé.

Actuellement, je suis en pleines périodes de farm, répétant machinalement le même trajet pendant des dizaines et des dizaines de minutes dans le seul but d’améliorer ma jauge de PV (points de vie) et mon endurance. Je pourrais être ainsi plus résistant pour le mini boss qui m’attends.

Si vous souhaitez d’autres informations concernant le jeu, n’hésitez pas à demander. Venez faire un tour également de temps en temps sur ce test / avis car j’essayerais de mettre en commentaires, de nouvelles informations au fur et à mesure de mon avancée.

Pour ceux qui ont envi d’y jouer, n’hésitez pas mais bon courage, car Dark Souls propose une difficulté hors du commun. Cependant chaque boss et mini boss vaincus, vous procurera un sentiment de satisfaction non négligeable.
Derniers conseils : restez calme et prenez votre temps !

Envie de découper du dragon et de découvrir un vrai jeu pour gamers ?