Axiom Verge : BadLands Games a décidé de reverser 75% de sa part au développeur

Accueil » Blog Jeux Vidéo : Actu, Test et Bons Plans » Actualité des Jeux Vidéo » News des Editeurs et Développeurs » Axiom Verge : BadLands Games a décidé de reverser 75% de sa part au développeur

Premièrement : non, ce n’est pas l’accord commercial que nous voyons souvent, ni un geste pour attirer les faveurs des éditeurs. Le créateur d’Axiom Verge, Tom Happ, a cependant insisté sur la position de son éditeur, et il avait été maman en mouvement jusque-là.

Après sa sortie sur Switch il y a environ deux mois, l’essentiel des ventes numériques s’étant fait en attendant la sortie physique en Europe, Happ a posté un message sur le blog du jeu, initialement retweeté par nos confrères de Nintendo Power, avec de chaleureux remerciements à BadLand Games . Dans ce dernier, on apprend que l’éditeur a choisi de faire don de 75% de son contrat dû à un fonds d’aide pour payer les soins dont le jeune fils de Tom Happ a besoin :

Avant de finir, je voulais juste prendre un instant pour faire honneur à l’éditeur, Badland Games. Comme vous l’avez sans doute remarqué sur mon blog ou sur mon compte Twitter, j’ai essayé d’être le plus transparent possible à propos de la maladie de mon fils, Alastair. Pour résumer, il est né en bonne santé, mais les médecins ont échoué à traiter un banal cas de jaunisse durant les premiers jours qui ont suivi. Cela a entraîné une maladie chronique appelée « Ictère nucléaire », qui se caractérise par de graves lésions neurologiques ayant privé Alastair de son ouïe et du contrôle de ses fonctions motrices. Si je le signale, c’est parce qu’après avoir choisi Badland Games comme éditeur, ils ont offert 75% de leur part à un fond spécial dédié à la prise en charge des frais de santé d’Alastair. Ils ne voulaient pas le dire publiquement, et aucun de nous ne souhaitait que la souffrance de mon fils devienne un outil marketing pour le jeu. J’espère que cette révélation ne sera pas perçue ainsi. Je voulais juste les remercier de leur générosité en divulguant l’information, car c’était un geste qu’ils n’étaient pas obligés de faire.

Que faire d’autre que reconnaître et rendre hommage à l’humilité et à la beauté du geste éditorial, c’est à Tom Happ de décider d’annoncer ou non le geste. À la lumière de cette nouvelle, on ne vous dira pas d’acheter le jeu car Axiom Verge n’en a pas besoin, et cela vaut la peine de l’acheter séparément sur PlayStation 4, Nintendo Switch, PlayStation Vita, PC, Xbox One et Wii U.

Partager ce post
Articles Similaires
0
0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Thanks for submitting your comment!