Bioshock Infinite : le mode 1999

Parce qu’il y a toujours quelques acharnés qui aiment la difficulté old school.

Bioshock Infinite est déjà  très attendu, mais les fans de difficulté ont une raison de plus de l’attendre : le mode 1999. Derrière ce nom étrange se cache en fait un mode de difficulté extrême avec « des armes, des capacités et une gestion de la santé complexes et exigeantes », comme par exemple les réapparitions qui ne seront plus aussi évidentes, les écrans Game Over étant légion si l’on manque de ressources. Mais laissons Ken Levine en parler en personne :

« Nous voulons donner à  nos fans les plus acharnés la possibilité de redécouvrir nos racines. Avec le mode 1999, les joueurs feront face à  des décisions dont les conséquences seront permanentes. Dans Bioshock Infinite, les joueurs ne verront pas immédiatement le résultat de leurs actions. De plus, le mode 1999 exigera des joueurs qu’ils choisissent une spécialisation, et qu’ils s’y tiennent.

Je suis un gamer old school. Nous voulions nous assurer  que nous avions pris en compte le style de jeu des joueurs comme moi, aussi nous leur avons directement posé des questions sur leurs habitudes de jeu via notre site Internet. Pour 94,6 % d’entre eux, le choix des améliorations était un plus lorsqu’ils ont joué à  BioShock ; mais 56,8 % auraient encore préféré devoir prendre des décisions permanentes pour leur personnage. »

2K précise que ces modifications sont propres au mode 1999 et qu’elles ne seront pas accessibles dans les autres niveaux de difficulté. Dommage pour les spécialisation permanente. En même temps, tant que Liz garde le même décolleté…