Je me souviens encore de mon Curve ou de mon Torch des téléphones qui n’avaient rien de sympathiques. Pourquoi? C’était incontestablement des mobiles pour les professionnels avec un système d’exploitation Blackberry et une résultante de ceci.

On se trouvait avec très peu d’applications, quasiment aucuns jeux. Je me souviens encore qu’il fallait payer 1€ supplémentaires dans notre forfait pour avoir accès aux applications. Bref c’était la misère. Et encore, je ne parle pas non plus des écrans, des bugs fréquent du tactile ou même encore de l’appareil photo.

Qu’est ce que faisait la marque à sortir des modèles dans ce genre? Une volonté de concurrencer le système Android ou Apple? Je ne sais pas vraiment mais on se trouve en cette fin d’année avec une nouveauté agréable dans le domaine de l’high-tech.

Le dernier espoir de Blackberry

En effet, John Chen l’a annoncé. Avec la sortie de ce téléphone, on se trouve dans du tout ou rien. C’est clairement le dernier espoir de la marque pour s’imposer dans la téléphonie mobile.

Il souhaite donc atteindre le 5 millions de vente du Blackberry Priv. Un espoir ou une folie? Je ne dis pas qu’ils ne vont pas en vendre mais c’est une marque qui a eu des lacunes dans la technologie smartphone et la vente de celui-ci ne va pas forcément rattraper les erreurs du passé.

De plus dans un secteur ou la concurrence est énorme et enragé entre les leaders, ce chiffre me semble trop élevé.

Si c’est un échec, on est en train de voir non pas la fin de la marque mais la fin du secteur mobile pour celle-ci.

Une promesse de qualité pour le Priv

Si c’est le dernier smartphone de la marque, on peut quand même être étonné par la proposition du modèle Priv.

En effet, celui-ci se compose:

  • Un processeur Qualcomm Snapdragon 808 cadencé à 1,8 GHz
  • 3 Go de mémoire vive
  • Appareil photo de 18 millions de pixel à l’arrière et de 13 millions de pixel à l’avant.
  • Un écran tactile HD de 5.4 pouces.

Il faut donc dire que c’est une belle bête qui est proposé mais je n’ai encore trouvé aucunes informations sur l’espace de stockage et surtout le prix de ce modèle.

Mais on nous propose encore deux belles surprises:

Le Priv sera sur Android !

Adieu, le système d’exploitation qui a fait la chute du groupe Canadien et bonjour les applications à gogo. L’entreprise a informé qu’il serait sur Android 5.1.1 avec une surcouche de sécurité.

De plus ce serait un téléphone coulissant et ça, je ne saurai dire si c’est une bonne ou mauvaise nouvelle. Personnellement, j’ai adoré les téléphones qui coulissaient mais j’ai peur que ce soit une tentative vaine de proposer ce type de portable de nos jours.

En tout cas, ce qui est sûr, c’est que le Blackberry Priv sortira avant la fin de l’année et je souhaite le meilleur pour ce smartphone. J’essaierai d’ailleurs de le tester très rapidement pour vous en parler plus en détail et vous donner mon ressenti sur son utilisation.

Et toi, Blackberry? Pour ou Contre un amour de jeunesse?