Wing va livrer des colis par drone à Helsinki

Le futur, c’est maintenant ou presque. Lorsque l’on pense à technologie futuriste, on imagine des véhicules volants, des structures en métal et aussi la livraison automatisée comme par exemple des drones qui pourraient apporter nos colis directement chez nous sans avoir à se déplacer en poste si on ne l’a pas réceptionné.

Une folie me dirait vous et je suis d’accord que cela semble fou ou presque puisque aujourd’hui Google va commencer à développer des drones qui seront destinés à livre nos colis.

Qu’en est-il réellement ?

Wing commence la livraison par drone

La livraison par drones arrive à Helsinki par Wing

C’est une des nombreuses filiales de Google qui vient d’obtenir l’autorisation de livrer ses premiers colis via un système de drones et cela dans la ville d’Helsinki capitale Finlandaise.

Après une première phase dite d’expérimentation, on en est arrivé à voire donc un vrai service mis en place en Europe, une première qui ne devrait pas s’arrêter là.

Quand la livraison par drone va radicalement changer le quotidien des habitants

Le service devrait commencer dès le mois de juin et pour le moment seulement 2 enseignes vont travailler en partenariat avec Wing : un restaurant et une épicerie fine.

Les premières informations que l’on a pu obtenir, nous informe que les drones déployés pourront transporter des colis d’une charge maximale d’1.5 kilogramme et sur un rayon de 10 kilomètres.

Donc tous les habitants d’Helsinki ne pourront pas encore profiter de ce nouveau service de livraison par drone et cela dépendra aussi du poids donc du colis.

Rappelons que l’on est ici que dans une phase de test et que ce n’est que le début de ce nouveau mode de livraison par la suite on peut clairement imaginer une généralisation de la livraison par drone avec par exemple la possibilité de livrer des fleurs.

Drone Wing de Google

La loi va donc subir progressivement des modifications pour venir réglementer un peu plus les drones, mais en plus de cela d’autres questions viennent à se poser.

A la même manière que les voitures autonomes, on va devoir tester encore durant quelques années afin de connaître les limites.

En effet, qu’en est il des capacités conditions météorologiques ? Que se passe-t-il lorsque le drone tombe en panne durant une livraison ? Quelles vont être les routes commerciales qui vont être mise en place afin de respecter le quotidien des habitants mais aussi de rester sécuritaires face aux autres véhicules volants : hélicoptères et avion. Enfin qu’en est-il des nuisances sonores ?

La filiale Wing de Google n’est pas la seule société à s’intéresser au domaine de la livraison par drone puisque l’on peut citer Amazon mais aussi DHL ou UPS qui sont concernés et déjà en train de travailler sur une alternative.

Selon une étude menée par le cabinet Oliver Wyman, le mode de livraison par drone devrait représenter 22 milliards d’euros d’ici 2030 soit 1.5% du marché mondial de la livraison de proximité. C’est donc clairement un marché porteur mais qui reste encore à se démocratiser et surtout vérifier l’efficacité réel.

Que pensez-vous d’un système de livraison par drone ? Seriez vous prêt à commander des produits avec ce mode ?

J’avoue que personnellement, je ne souhaiterai pas pour le moment bénéficier de ce genre de services pour plusieurs raisons. Je pense que l’on aura plus d’ennuis qu’autres choses.

Laisser un commentaire