Borderlands : Nouvelle révolution DLC

Borderlands dans son édition originale fait partie des rares titres à proposer un mélange parfait entre la chasse à l’expérience et celle aux trésors et autres objets à collecter. Une aventure unique, qui prend toute sa dimension humoristique à travers ses trois premiers contenus téléchargeables. Le dernier en date, The Secret Armory of General Knoxx, est certainement celui qui regorge de ce que chaque joueur souhaite : de nouvelles créatures à zigouiller et la possibilité de faire évoluer son personnage. Claptrap’s New Robot Revoution (Nouvelle Révolution en VF) est donc le quatrième DLC de la franchise, qui se place dans la lignée de son prédécesseur en offrant aux fans ce dont ils ont envie.

En guise d’introduction, précisons qu’un patch gratuit a été mis à disposition au même moment de la mise en ligne de ce contenu additionel, qui vient augmenter le niveau maximal de vos personnages au niveau 8. Patch bien évidemment à destination de ceux qui n’avaient pas craqué pour The Secret Army of General Knoxx, qui à l’époque repoussait déjà cette limite au niveau 10. C’est donc ici l’occasion pour une grande partie de joueurs de se lancer dans une nouvelle aventure avec une certaine marge de manœuvre.

L’intrigue de cette Nouvelle Révolution reste tout aussi loufoque que ce à quoi nous ont habitué les développeurs de chez Gearbox Software. Véritable clin d’œil à la fin du jeu complet, cette extension met en scène un Claptrap envoyé sur Pandora par la Tartarus Corporation, que vous devrez à tout prix stopper. Il n’a bizarrement pas fait le déplacement tout seul et c’est une véritable flopée de petits copains robots, pour la plupart inspirés d’autres créatures de Pandora (mais en version robot), qui l’accompagnent et qu’il faudra donc éclater en morceaux. Une mini-aventure plutôt divertissante et qui tient néanmoins le joueur en haleine grâce à de petites hausses de rythme bien placées.

La Révolution commence à Tartarus Station, un lieu qui ressemble beaucoup à tous les autres lieux de Pandora, entouré par de profonds canyons et une décharge. Petit bémol, il n’y a pas de véhicules dans cette extension, il faudra donc parcourir cette nouvelle localité à pieds. Pas dramatique, d’autant que la quantité de créatures rendra vos déplacements plutôt vivants, puisque le méchant Claptrap a l’habilité de ramener les bestioles tuées à la vie.

Nouvelle Révolution n’est pas l’add-on le plus ambitieux qui soit en terme de contenu, mais il transporte le joueur dans un contexte propice à une montée en niveaux de son personnage, que ce soit seul ou à plusieurs en coopération. La quête principale est plutôt courte, et de nombreuses quêtes annexes sont là pour varier les plaisirs. A noter que le boss final reste la cerise sur le gâteau de cette extension ; certainement l’ennemi le plus difficile à battre.

Au final, cette quatrième extension à Borderlands se place dans la lignée de ce qui a été produit auparavant par Gearbox Software. Si vous faites partie des nombreux joueurs à avoir craqué pour les trois précédentes, nul doute que celle-ci est faite pour vous. Si non, alors c’est peut-être l’occasion de profiter d’une hausse du niveau max au rang 8 pour vous lancer dans cette Nouvelle Révolution et de redécouvrir un plaisir de jeu, seul ou en coopération, qui encore aujourd’hui a du mal à être égalisé. Une bonne affaire pour les fans de Borderlands.

Partager ce post
Articles Similaires
0
0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Thanks for submitting your comment!