Brevet Xbox : Microsoft mis à l’amende

Reconnu coupable dans sa guerre des brevets contre Motorola Mobility, Microsoft s’en tire avec une amende dérisoire.

Un mois après Nintendo, c’est au tour de Microsoft d’être condamné à une amende pour une énième querelle de brevets. En guerre depuis un moment contre Motorola Mobilty, Microsoft a certes été reconnu coupable d’exploiter certains brevets liés notamment au standard vidéo H.264 et à la technologie sans fil 802.11 que l’on retrouve dans la Xbox et dans Windows, mais l’amende est loin d’être celle dont rêvait Motorola Mobility. La compagnie détenue par Google réclamait pas moins de 4 milliards de dollars mais le tribunal a finalement condamné Microsoft à payer 1,8 million de dollars.

Pour mettre en perspective, Microsoft a fait un bénéfice de 6 milliards de dollars sur le seul premier trimestre 2013.