Capcom à fond sur la localisation

Capcom compte traduire et doubler ses principaux titres dans toujours plus de langues à partir de l’année prochaine.

Remplaçant de Keiji Inafune à la tête du département Consumer Games Business de Capcom, Katsuhiko Ichii a fait l’objet d’une entrevue en interne publiée sur le site de l’éditeur. Le sujet de la localisation des jeux a notamment été évoqué, et il en ressort que Capcom va accentuer la traduction et le doublage de ses gros titres. On a déjà pu constater cette année la façon dont les héros de Resident Evil se sont soudainement mis à parler français, par exemple. Devil may Cry, la prochaine grosse production Capcom, propose également un doublage en VF.

« Nous voyons des opportunités dans les marchés émergents comme la Russie, l’Europe de l’Est, l’Afrique du Sud, l’Inde et le Moyen-Orient. Quand vous combinez la taille de ces nouveaux marchés, ils sont aussi importants que ceux des nations développées comme l’Allemagne et la France. Cependant, pour s’implanter dans ces régions avec succès, il est important de localiser nos jeux. Jusqu’à présent, nous faisions seulement des voix anglaises pour les personnages de jeux, mais l’année prochaine nous pensons effectuer des doublages en 5 ou 7 langues et proposer des textes traduits en 13 ou 15 langues. Cela représente une grande avancée dans le domaine de la localisation. »

Plus loin dans l’entretien, Ichii expose également les modestes ambitions de Capcom : devenir l’entreprise la plus cotée du secteur et la plus profitable. Après une année 2012 marquée notamment par Dragon’s Dogma et Resident Evil 6, Capcom prévoit d’embaucher 100 nouveaux développeurs en 2013.