Christian Svensson quitte Capcom

Le plus important porte-parole occidental de Capcom quitte la compagnie alors que des licenciements sont confirmés dans la branche américaine.

Mauvaise nouvelle du côté de Capcom. L’éditeur dont on soulignait récemment la discrétion à l’E3 et l’absence prochaine à la gamescom perd son vice-président Christian Svensson. Si son départ est volontaire, il intervient dans le cadre d’une vague de licenciements que Capcom USA justifie notamment par la transition vers la nouvelle génération. Le nombre d’employés renvoyés n’est pas connu à ce jour.

En place depuis 8 ans, Christian Svensson était une personnalité très importante chez Capcom USA. Toujours présent sur Capcom Unity pour répondre aux joueurs, il se posait en véritable intermédiaire entre les décisionnaires de Capcom Japon et des joueurs pour le moins exigeants. Sous le pseudo de Sven et avec son éternel avatar porcin, il a répondu à d’innombrables demandes de fans tout en devant se justifier de décisions délicates pour le reste de la compagnie (les DLC de Street Fighter X Tekken, les DRM, l’absence de format cartouche pour Ace Attorney 5, les mille et une annulations de jeux Mega Man, la longue absence de Monster Hunter). Il est aussi reconnu comme celui qui a convaincu Capcom d’adapter ses jeux sur PC. Son départ ainsi que les licenciements ne présagent absolument rien de bon quant à la fluidité des relations Japon/Occident et donc des futures localisations.

« J’ai eu l’opportunité de correspondre avec les meilleurs fans qu’une compagnie puisse espérer avoir », déclare-t-il en faisant preuve d’un certain courage quand on sait de quoi les fans de Capcom sont capables dès lors que la couleur des cheveux d’un personnage ne leur convient pas.

« Je sais que je n’ai pas toujours été capable de leur donner ce qu’ils voulaient, mais je promets que j’ai fait de mon mieux pour répondre à leurs attentes. Alors merci à tous les fans qui ont rendu mon travail gratifiant, motivant et tout du moins intéressant. Si je souhaite bonne chance à la compagnie, Capcom va dans une direction différente et a moins besoin de personnes comme moi, comparé à d’autres domaines. Ceux qui me connaissent bien savent que j’étais prêt au départ depuis un bon moment. On a essayé des choses qui ont marché, d’autres non. Nous avons combattu pour des choses qui en valaient la peine et parfois nous avons même gagné. Je suis fier de ce que nous avons accompli. »

Dans son message, Svensson se propose aussi de faire tourner les CV des personnes renvoyées de chez Capcom USA à ses contacts de l’industrie. Concernant sa fortune personnelle, l’homme dit avoir quelques touches dans le milieu du jeu vidéo avec un degré de responsabilité conforme à ce qu’il attend.

« C’est tout ce que je dirais pour le moment. J’aurais plus de nouvelles après avoir décompressé pendant quelques semaines, avoir vu la famille et joué à quelques jeux. Je dois encore terminer The Last of Us et heureusement GTA V n’est plus très loin. »

Le 12/07/2013 à 02:28:53 – Par Steeve Mambrucchi @Steeve_JVN