Conférence Sony : les Japonais satisfaits

Le public japonais ressort satisfait en grande majorité de la conférence de presse que Sony lui a dédié lundi.

PS Vita 2000 (1).png

Si l’on en croit le sondage organisé par Nico Nico, le YouTube nippon qui diffusait la conférence de Sony Computer Entertainment Japan Asia, le public japonais est ressorti fort satisfait de ces deux heures d’annonces et de présentations étalées sur PS Vita, PS3 et PS4. Le public considère en grande majorité (70.6%) que la conférence de Hiroshi Kawano était « très bonne » alors que l’option « plutôt bonne » obtient 18.1% des suffrages. Ils sont 5.1% à considérer la conférence de presse comme « moyenne » et seulement 2.4% à voter pour « pas très bonne » ou « mauvaise » pour les 3.8% restants.

Le décalage assez important entre le lancement occidental de la PS4 (novembre) et le lancement japonais (février) ne semble donc pas susciter de grogne particulière. Et si Andrew House explique à la presse japonaise que cet écart est avant tout la conséquence de stocks limités, Hiroshi Kawano a fourni une autre explication sur scène : laisser du temps aux jeux japonais de voir le jour sur la nouvelle génération. Car on ne peut pas dire qu’ils se bousculent au portillon.

Même poussé jusqu’au 22 février 2014, le lancement japonais de la PS4 reste en majorité constitué de titres occidentaux. Pire, la présence japonaise apparait complètement anecdotique avec un Dream Club, un jeu de Sudoku et une simulation de Mahjong ! Yakuza Ishin vient heureusement sauver l’honneur local, tout comme la disponibilité de Final Fantasy XIV au lancement (en bêta) qui s’avère être une bonne surprise. Deep Down, Lily Bergamo ou encore Guilty Gear Xrd ne sont que des promesses pour l’avenir qui montrent à quel point l’industrie japonaise n’est clairement pas pressée de changer de console de salon.

Peut-être plus attirés par les annonces PS Vita que PS4, les joueurs japonais auront sans doute apprécié l’annonce du nouveau modèle plus fin, plus léger, plus endurant et plus coloré pour le 10 octobre, ainsi que la multiplication des bundles et des éditions spéciales organisées par un Sony qui profite au maximum du soutien modéré à l’égard de sa portable (Gundam Breaker, Final Fantasy X HD, God Eater 2, Super DanganRonpa, School Idol). Quant à la PS3, si Sony s’est logiquement moins attardé sur elle que sur les deux autres, son calendrier fin 2013|début 2014 demeure conséquent. Pour finir, quel que soit l’intérêt que l’on accorde à la PS Vita TV, cette annonce finale signée Andrew House avait le mérite d’être totalement inattendue. Les débuts de cette dernière sur Amazon.jp sont d’ailleurs tonitruants.

Le 10/09/2013 à 04:45:54 – Par Steeve Mambrucchi @Steeve_JVN

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *