Confinement : il faut téléchargez l’attestation de déplacement dérogatoire

Confinement… C’est le terme qui est maintenant revenu et d’actualité puisque l’on est de nouveau confiné et avec ceci, cela implique le retour de l’attestation de déplacement dérogatoires pour faire ses courses alimentaires, aller travailler, se diriger chez son médecin et d’autres conditions.

En effet, l’attestation est toujours obligatoire en période de confinement pour tous les déplacements comme lors du printemps dernier. Le confinement débute le vendredi 30 octobre à 00h00, dès lors on devra donc avoir sur nous l’attestation dérogatoire de déplacement afin de se justifier. Elle est disponible en téléchargeant le document et en l’imprimant ou directement en ligne via son smartphone.

Le premier ministre Jean Castex a rappelé que comme lors du confinement du printemps, “vous ne pourrez quitter votre domicile que pour certaines raisons et muni d’une attestation” tout en détaillant les différents motifs recevables : faire ses courses alimentaires, aller travailler, se rendre chez son médecin sont jugés comme étant des motifs recevables.

De plus, il a précisé que les déplacements pour “motifs familiaux impérieux“, l’assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la convocation devant un tribunal seront aussi possibles comme lors du confinement du printemps dernier.

Par contre, les sorties “pour faire de l’activité physique ne pourront pas dépasser une heure” ni ne dépasser un rayon d’un kilomètre de son domicile.

De plus, 2 attestations pourront être délivré afin de faciliter la vie quotidienne, l’une par l’employeur pour les “déplacements entre le domicile et le travail” et l’autre par l’établissement scolaire “pour les déplacements domicile-école des enfants” puisque les enfants peuvent être scolarisé à la différence du précédent confinement. Par contre, il n’est pas possible de voyager même au sein du territoire nationale, même entre la résidence principale et la résidence secondaire a précisé le Premier Ministre en ajoutant “qu’une amende forfaitaire de 135€ sera appliquée en cas de non respect du confinement”.

En Outre-Mer, seul la Martinique est reconfiné puisque c’est un territoire où l’épidémie est en forte augmentation.

Dernier message : Sortez le moins possible et veillez sur vous et votre entourage !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *