Criterion : la réduction du personnel était une volonté du studio

Ce ne serait pas Electronic Arts qui aurait souhaité réduire l’effectif de Criterion, mais bien le studio lui-même pour retrouver un peu de fraicheur.

L’annonce surprise du week-end a sans conteste été la grosse réduction du personnel chez Criterion (créateur des Burnout) qui est dorénavant composé d’une quinzaine de personnes seulement. Dans une interview accordée à PC Games N, la directrice du studio Fiona Sperry a déclaré que la volonté de réduire les proportions vient du studio lui-même, et pas du propriétaire Electronic Arts :

« Criterion a toujours voulu faire ses propres jeux, donc faire des Need for Speed n’a jamais été le plan à long terme pour nous. Ce n’est pas notre jeu.

Nous avons prêté quelques personnes (principalement des artistes et des ingénieurs) à Ghost Games étant donné que quand vous entamez quelque chose de nouveau, vous n’avez pas besoin d’une équipe complète. Nous n’avions pas besoin d’eux, Ghost en avait besoin, donc c’était logique. Ce n’était pas quelque chose qu’EA nous a « demandé » de faire.

Mon équipe de management à Criterion a réglé cela avec l’équipe de management de Ghost. C’est comme ça que les choses fonctionnent de nos jours chez EA. Les équipes travaillent ensemble, coordonnent le partage de personnes en fonction des projets. »

Dans l’immédiat, Criterion ne prévoit pas de réembaucher du monde. Fiona Sperry déclare que « [leurs] meilleures jeux et idées viennent quand [ils travaillent en petite équipe] ».