Critique Comment savoir de James L. Brooks

Hier soir, je suis allée voir le dernier film de James L. Brooks, sorti au cinéma le 26 janvier 2011 . Au niveau de la distribution, nous retrouvons : Reese Witherspoon, Owen Wilson, Paul Rudd, Jack Nicholson et Kathryn Hahn.

Avis critique :

S’il fallait un mot pour résumer le film, je dirai loooooong. Très long même, car quand on voit qu’au bout de 30 minutes, il ne se passe toujours rien, on devine qu’il nous reste 1h30 de calvaire…

Le problème, c’est qu’il n’y a pas de rythme, ni d’intrigue dans ce film. Le scénario est plat, on s’ennuie du début à la fin : on essaie de s’intéresser, mais on décroche sans cesse…
Et j’avoue ne pas tout avoir compris au sujet de la fraude fiscale (d’ailleurs nous n’avons même pas le dénouement de cette histoire à la fin…).

La trame principale du film est plutôt classique. En gros, c’est l’histoire d’une blonde (Reese Witherspoon), qui hésite à s’engager avec un homme, Owen Wilson (blond, sportif et coureur de jupons), ou à tout plaquer pour l’autre, Paul Rudd (brun, bureaucrate, maladroit avec les femmes et en pleine procédure judiciaire). Et ceci sous fond de baseball, softball et fraude fiscale.

Les dialogues sont insipides, incompréhensibles et donc avec un effet plutôt soporifique… Et l’inconvénient, c’est qu’il y a beaucoup trop de blablas inutiles, voire même des discours philosophiques et psychologiques plutôt rasoirs…

De plus, malgré un casting prometteur, on n’arrive pas à s’attacher aux personnages.
Au niveau des acteurs, Reese Witherspoon est juste et impeccable dans ce rôle (malgré l’abus de son sourire en coin).
Owen Wilson joue son personnage de beau gosse superficiel et égocentrique, qu’il connait par cœur (c’est comme celui de Kevin Rawley dans Mon beau père et nous, mais en beaucoup moins drôle).
Paul Rudd, joue bien l’homme moderne, maladroit et timide avec les femmes.
Jack Nicholson, que l’on retrouve un peu comme dans Pour le pire et pour le meilleur (du même réalisateur), mais on en vient quand même à se demander ce qu’il fait là…

Malgré quelques répliques amusantes d’Owen Wilson, le film n’est pas drôle. J’ai du rire 1 ou 2 fois maximum, et pour un film qui se dit comédie romantique, je trouve que c’est un comble !
D’ailleurs, je n’ai pas non plus vu le côté romantique de ce film…

Conclusion :

Pour moi, le film est une déception et je ne le conseille pas ! Il y a d’autres films beaucoup mieux à voir au ciné en ce moment.
Je pense que vous pouvez oublier d’aller voir Comment savoir, vous éviterez de passer les 2 pires heures de votre vie au cinéma. Le film aurait du sortir en direct-to-dvd, voire même juste passer un dimanche après-midi sur TF1. Je suis d’ailleurs contente de ne pas avoir payé ma place.
Et si après cela, vous voulez tout de même le voir…, je vous aurai prévenu !

Bande annonce :

Synopsis :

Lisa ne vivait que pour sa passion du sport et du softball, mais sa soudaine exclusion de son club la laisse complètement désemparée. C’est alors qu’elle fait la connaissance de Matty, un joueur de baseball professionnel, séducteur invétéré plutôt nombriliste.
Pour George, la période n’est pas joyeuse non plus. Cet homme d’affaires qui entretient des relations compliquées avec son père, Charles Madison, se retrouve injustement accusé de malversations financières, au point de risquer la prison.
C’est le soir où George et Lisa vivent le pire moment de leurs vies respectives qu’ils se rencontrent. Alors que tout semble s’écrouler autour d’eux, ils vont découvrir que quelque chose de merveilleux peut quand même arriver…