Critique film Le Dernier des Templiers avec Nicolas Cage

Vendredi soir, je suis allée au cinéma voir Le Dernier des Templiers (Season of the Witch), sorti le 12 Janvier 2011 (en même temps qu’Arrietty !). Ce film d’aventure, fantastique, a été réalisé par Dominic Sena (60 secondes chrono ou Opération Espadon). Vous y retrouverez notamment Nicolas Cage, Ron Perlman (Blade 2, Hellboy), Stephen Campbell Moore, Claire Foy, Stephen Graham, Ulrich Thomsen, Robert Sheehan et Christopher Lee.

Avis critique :

Je ne comprends pas toutes les critiques négatives qu’a pu avoir le film. Alors, oui, il a quelques défauts : clichés au niveau de l’histoire, effets de ralenti inutiles pour les combats, scénario un peu abracadabrantesque, voire tiré par les cheveux et un peu prévisible, au niveau des décors certains panoramas sont assez moches.
Mais, j’ai pris Le Dernier des Templiers comme n’importe quel film de SF / fantastique et je n’ai pas cherché la petite bête (réalité historique, existence du château, dérives de l’église par rapport à l’existence des sorcières…).
Ce qui fait que j’ai beaucoup apprécié et j’ai passé un bon moment cinématographique.

Je ne suis peut être pas très objective, car j’aime beaucoup Nicolas Cage, et je ne trouve pas ces derniers films (Ghost rider, Benjamin Gates, Prédictions ou Kick-Ass) si nul que ça. Je pense également que c’est un bon acteur, un des rares capable de faire passer autant de folie dans une expression du visage.

Oui, le titre français est très mal choisi, et le film n’a pas vraiment de rapport avec les templiers (: le titre anglais, Season of the Witch, le prouve bien).
Il faut aller voir Le Dernier des Templiers en ayant bien à l’esprit que ce ne sera pas du tout un Apprenti sorcier, voire même un Robin des Bois. Il s’apparente d’ailleurs plus à un mélange de Van Helsing, Jeanne d’Arc et l’Exorciste.
Le Dernier des Templiers, loin d’être un film historique, est un film médiéval, d’aventure fantastique, limite horreur, avec des chevaliers et des sorcières, certes, mais aussi des loups (garous ?), des zombies et des démons.

Les scènes d’action, de science fiction et de combats à l’épée se mêlent bien. Les quelques effets spéciaux nous permettent de nous plonger dans une ambiance Moyen âge / fantastique plutôt attrayante, notamment pour les loups, qui se transforment en bêtes tueuses lorsqu’ils sont contrôlés par la sorcière.
Il y a de beaux paysages et décors (forêt effrayante, montagne, châteaux) qui nous plongent dans une atmosphère lugubre. Les costumes et le maquillage sont très bien faits (notamment pour les personnages porteur de la peste : c’est bien dégeu !).

Le Dernier des Templiers est un bon divertissement, qui nous tient en haleine du début à la fin. A chaque passage qui nous fait sursauter / peur, nous avons un temps mort pour nous remettre de nos émotions, et repartir de plus belle. Apparemment ce n’était pas que moi : on entend toute la salle soupirer, voire rire nerveusement une fois la scène terminée !
Cela faisait longtemps que je n’avais pas autant sursauté dans un film, voir eu le souffle coupé.

Les acteurs ne sont pas trop mauvais : Nicolas Cage est fidèle à lui-même (avec une magnifique coupe de cheveux !). On a plaisir à revoir Ron Perlman sur grand écran et Claire Foy se débouille très bien en sorcière maléfique. Le duo Cage/Perlman fonctionne bien (avec quelques vannes et une complicité qui passe bien à l’écran).
Je regrette juste de ne pas avoir vu d’avantage Christopher Lee, que l’on ne reconnait d’ailleurs quasiment pas.

Conclusion :

Film glauque et prenant à voir pour les fans du genre héroic-fantasy, mais pas trop jeunes. Car, le film est un peu violent et effrayant ; perso, j’aurais interdit le film au moins de 12 ans
Allez-y en vous disant qu’il s’agit plus d’une épopée fantastique, qu’un récit historique sur les templiers ! Par contre, ne vous attendez pas à voir un énième film d’ados avec Nicolas Cage.
Pour les autres, attendez la sortie en DVD / Blu-ray, sinon vous risquez d’être déçus par cette quête médiévale fantastique.

Bande annonce :

Synopsis :

Après des années de croisade en Terre sainte, le templier Behmen (Nicolas Cage) et son fidèle compagnon, Felson (Ron Perlman), reviennent en Europe, désabusés. Alors qu’ils aspirent à une vie paisible, ils découvrent leur pays ravagé par la peste noire et se retrouvent appréhendés par les hommes du Cardinal (Christopher Lee).

Accusés d’avoir déserté, ils risquent la prison. Ils n’ont pas d’autre choix que d’accepter une étrange mission. Ils doivent escorter une mystérieuse jeune femme (Claire Foy), désignée comme une sorcière responsable de l’épidémie, jusqu’à un lointain monastère où elle sera jugée et où sera pratiqué un ancestral rituel purificateur…

À travers des terres hostiles et dévastées par la maladie, dans des contrées sauvages, Behmen, Felson et quelques autres, se lancent dans le plus dangereux et le plus fascinant de tous les périples. Alors qu’aux yeux de Behmen, la jeune femme apparaît de plus en plus comme un bouc émissaire, d’étranges phénomènes se produisent. Tous ne vont pas tarder à découvrir les effroyables forces qui les attendent…