Critique Les Voyages de Gulliver 3D avec Jack Black

Dimanche matin, grâce aux Matinées Magiques organisées par Kinepolis, j’ai pu aller voir Les Voyages de Gulliver 3D en avant-première.
Pour info, le film est réalisé par Rob Letterman et sort au cinéma le 23 février 2011. Et nous y retrouvons notamment Jack Black, Jason Segel, Emily Blunt et Amanda Peet.
Vous pouvez également retrouvez le synopsis et la bande annonce du film sur le blog !

Avis critique :

Chacun n’est pas sans savoir que le célèbre roman écrit par Jonathan Swift a déjà fait l’objet de plusieurs adaptations cinématographiques.
Et je trouve que cette nouvelle version, remise au gout du jour, est plutôt fidèle au célèbre Voyages de Gulliver.

Pour séduire la fille dont il est secrètement amoureux, Gulliver (le préposé au courrier) se fait passé pour un journaliste ayant écrit un très bon papier. Elle lui confie une mission : écrire un article sur le Triangle des Bermudes
Tout le monde connait la suite : le bateau se retrouve en pleine tempête et Gulliver échoue sur une île peuplée de minuscules petits hommes. Et là, les péripéties s’enchainent… !

Évidemment, on connait la trame principale, il n’y a pas de réelle grande surprise, mais il y a de bons rebondissements et revirements de situation !
Je ne me suis pas ennuyé un seul instant : le film mêle bien action, humour et sentiments.

J’avoue que c’est la présence de Jack Black (que j’ai adoré dans The Holiday, King Kong ou L’Amour extra large) qui m’a poussé à aller voir le film. Et j’ai beaucoup aimé son interprétation de Gulliver, car il ne se prend jamais au sérieux.
Même s’il en fait parfois un peu trop, il nous propose une nouvelle version de Gulliver : un grand clown, toujours prêt à faire le pitre et à raconter des âneries.

Ce nouveau Voyages de Gulliver est une comédie très sympa. Il y a des passages plutôt drôles, de nombreux clins d’œil à la société moderne et des références geeks. Jack Black, en tant que grand adolescent, nous fera rire avec un jeu vidéo très connu, des scènes revisitées de Star Wars ou Titanic… mais je n’en dis pas plus !

Les effets spéciaux sont bien faits, ce qui donne une impression de réalisme dans cette histoire. Mais, encore une fois, la 3D est inutile…

Conclusion :

Pas de grande révolution pour ce film, mais il se laisse voir avec plaisir. Peut-être un peu trop pipi, caca, mais un bon divertissement pour toute la famille.

Synopsis :

Au cours de son exploration, l’écrivain Lemuel Gulliver, atterrit dans le Triangle des Bermudes et plus précisément sur l’île de Liliput. Alors que tous les habitants sont minuscules, Gulliver, lui, est devenu un géant…