Critique Nanny McPhee et le Big Bang en Avant-Première

Hier, j’ai eu la chance d’assister à la projection en avant première de Nanny Mc Phee 2 : Nanny McPhee et le Big Bang, au Kinépolis de Lomme.

Le complexe cinématographique avait d’ailleurs tout mis en œuvre pour séduire les plus petits : séances de maquillage, structures sur ballon et petits cadeaux. Une fois installés dans nos sièges, nous avons eu droit à une animation de 45 min : mimes de film pour gagner de nombreux cadeaux (pour les grands aussi, contrairement à l’avant-première de La Princesse et la Grenouille… !).

Mc Phee 2 est la suite des aventures de la super nounou, adaptées de la série de livres Nurse Matilda de Chrstianna Brand. Quatre ans après le premier volet, l’ensorcelante Emma Thompson s’enlaidit à nouveau pour la plus grande joie de tous.
En attendant la sortie du film le 31 Mars 2010, vous pouvez toujours regarder la bande annonce.

Casting : acteurs principaux :

  • Emma Thompson : Nanny McPhee (Good Morning England, Je suis une légende, professeur Sybille Trelawney dans Harry Potter)
  • Maggie Gyllenhaal : Mme Green (The Dark Knight, Le Sourire de Mona Lisa)
  • Rhys Ifans : Oncle Phil (Mr. Nobody, Harry Potter et les reliques de la mort)
  • Ralph Fiennes : Lord Gray (Lord Voldemort dans Harry Potter, Hades dans Le Choc des Titans)
  • Maggie Smith : Mme Docherty (professeur Minerva McGonagall dans Harry Potter)
  • Eros Vlahos : Cyril
  • Oscar Steer : Vincent
  • Lil Woods : Megsie
  • Rosie Taylor-Ritson : Celia
  • Asa Butterfield : Norman (Wolfman)
  • Bill Bailey : le fermier MacReadie
  • Nonso Anozie : Sergent Jeffreys
  • Sam Kelly : Mr Spolding

J’ai également cru reconnaître Ewan McGregor (actuellement à l’affiche dans I Love You Phillip Morris et The Gost Writer) dans le rôle du père. Mais à confirmer, car je ne suis pas sûre de moi…

Piqûre de rappel :

Nanny Mc Phee, une affreuse sorcière / bonne fée qui ne nous veut que du bien, reprend du service. Elle est toujours affublée de son mono sourcil, ses deux verrues poilues, sa grande dent et son énorme fessier.
En pleine Seconde Guerre mondiale, cette « Super Nanny Poppins » d’un nouveau genre vient en aide à la famille Green, en perdition depuis que le père est parti se battre pour son pays. Mme Green est au bout du rouleau, et son beau-frère la pousse à vendre la ferme familiale.

Cette famille anglaise, socialement très modeste devra faire face à de sérieux soucis d’argent et surtout à la visite de leurs deux cousins qui ne connaissent apparemment pas les mêmes problèmes… Heureusement que Nanny McPhee arrive, accompagnée de sa canne magique, pour remettre la famille dans le droit chemin et enseigner de nouvelles leçons à ses nouveaux protégés.

Critique :

Ce second opus est dans la lignée du premier volet. La trame générale reste la même et manque, du coup, d’un petit peu d’innovation. Et ce, même si les rôles ont été inversés par rapport au premier film. On troque le père veuf qui à la charge de ses enfants, contre une mère qui se retrouve seule pour gérer les siens en l’absence de son mari.

Outre cela, le film m’a permis de passer un agréable moment pendant lequel on se laisse vite emporter par la magie des décors, les situations désespérées et les gamins hystériques. On y retrouve avec plaisir de nombreux tours de magie et animaux enchantés.

L’espièglerie des enfants semble être moins inventive que dans le premier épisode, dans lequel on retrouvait un Thomas Sangster (Simon Brown) plus déchaîné que jamais. Cependant, pour le 2, ils ont le mérite d’avoir une bonne présence à l’écran et de savoir nous attendrir dans les moments tristes (et oui, il en a).

Petit clin d’œil également à notre sorcière préférée : Maggie Smith (Professeur Mc Gonagall dans la série des Harry Potter) qui entre à merveille dans le costume d’une vielle dame à la tête dans les nuages et qui n’a pas livré tous ses secrets…

Le film, Nanny McPhee et le Big Bang est moins orienté vers les bêtises extravagantes que pourrait réaliser une fratrie bien organisée, comme nous avons pu le voir dans le premier épisode de la saga, mais plus vers les querelles générées par une co-habitation forcée entre les enfants Green, issus d’un milieu social très modeste et leurs cousins snobinards.

Cette fable hilarante et bon enfant a l’avantage d’avoir une, voire plusieurs morales, quasi-absentes dans le premier film, ce qui lui donne un coté plus éducatif.

Pour conclure :

N’hésitez pas à aller voir le film avec vos enfants, neveux, frères et soeurs…. (ou juste comme moi, entre adultes consentants !) car vous passerez à coup sûr un bon moment. C’est un très joli divertissement !

Mon avis est évidemment très subjectif, car j’ai adoré le premier film ! Mais, Nanny McPhee (« avec un petit C et un gros P ! » comme le dit si bien l’héroïne du film) vous transportera dans son univers et vous ressortirez de la salle en vous disant que vos bouts de choux ne sont peut être pas si terribles que ça… !