Critique (Up) In the air, avec Georges Clooney

Cela fait quelques temps qu’In the air (Up in the air, pour le titre original) est sorti au cinéma, et j’ai enfin pu aller le voir ^^
Il s’agit donc du dernier film de Jason Reitman (réalisateur de Juno et Thank you for Smoking), sorti le le 27 Janvier 2010. C’est une adaptation du livre de Walter Kirn.

Casting :

  • Georges Clooney : Ryan Bingham
  • Vera Farmiga : Alex Goran
  • Anna Kendrick : Natalie Keener (Jessica Stanley dans Twilight)
  • Jason Bateman : Craig Gregory (Hancock, Juno)
  • Zach Galifianakis : Steve (Alan Garner dans Very Bad Trip)
  • J.K. Simmons : Bob (Mr Wroblewski dans Jennifer’s Body)
  • Sam Elliott : Maynard Finch (Clay Wheeler dans Où sont passés les Morgan ?)
  • Danny R. McBride : Jim Miller (Underworld 3 : le soulèvement des Lycans)
  • Chris Lowell : Kevin (A la croisée des mondes : la boussole d’or)

Un casting complet et prometteur 😉

Synopsis :

Ryan Bingham est un spécialiste du licenciement, à qui les chefs d’entreprise font appel pour ne pas avoir à se salir les mains. Il porte donc merveilleusement bien le costume trois pièces et travaille beaucoup. Sa vie privée est un champ de ruine : il fut les engagements (le mariage, la famille, son appartement…) et ne vit que pour sa passion : les voyages (aéroports, chambres d’hôtel, voitures de location…).

Ryan Bingham passe sa vie dans les airs. Mais il est aussi un collectionneur compulsif de miles aériens cumulés lors de ses incessants voyages d’affaire. Son but : faire parti des hommes ayant enregistrés un record de 10 millions de miles parcourus en avion.

Un jour, il tombe amoureux d’une femme rencontrée lors d’un de ses voyages (Vera Farmiga). Mais, peu de temps après, son patron (Jason Bateman) lui présente une nouvelle collègue (Anna Kendrick). Elle veut révolutionner leur méthode de travail en utilisant la vidéo conférence. Ce qui risque de limiter les voyages que Bingham affectionne tant…

Critique :

Jason Reitman nous apporte ici une histoire assez originale : celle d’un type dont le métier est d’annoncer à des pauvres gens qu’ils sont licenciés et qu’ils doivent vider leur bureau sur le champ. Et ce, à l’aide d’un discours bien préparé et d’une plaquette d’information très détaillée.
Je ne sais pas si l’intrigue est fidèle au livre, mais en tout cas, elle est originale !

Même en exerçant ce métier, le personnage, interprété par Georges Clooney, reste tout de même sympathique et arrive à émouvoir, comme à amuser. Je trouve également que les seconds rôles sont attachants et intéressants.

Le film traite de la dure réalité du monde du travail : le chômage, quand tout s’écroule du jour au lendemain. , In the air nous fait également réfléchir sur la relation entre la vie amoureuse et le travail : faut-il rester seul pour réussir ?

Le scénario est intelligent et bien ficelé. Il a d’ailleurs été récompensé aux derniers Golden Globes, à juste titre. Je regrette tout de même quelques petites longueurs durant le film.
La fin est assez inattendue, et bien trouvée. Mais, je suis tout de même un peu restée sur ma faim…
Film à voir tout de même !