Affaire Weinstein : les femmes l’ont bien cherché, d’après Angela Lansbury, star d’Arabesque

Alors que le vaste mouvement engendré par les révélations et accusations sexuelles visant Harvey Weinstein ne cesse de s’amplifier, Angela Lansbury vient à son tour de prendre la parole. La comédienne de 92 ans s’est exprimée au micro de Radio Times, non pas pour dévoiler des agissements dont elle aurait été victime, ou porter une quelconque accusation, mais pour expliquer que les femmes n’étaient peut-être pas pour rien dans la situation actuelle. Et oui, le type de position qu’on attendrait plutôt dans la bouche d’un abonné du café du commerce fan de Delta Force (on rigole, il y en a de très bien, ils écrivent même des articles sur Ecran Large), c’est la star de la célèbre série Arabesque qui les a tenus. Des dangers de la sexytude. « Il faut voir les deux aspects de la chose. Nous devons assumer le fait que les femmes, depuis des temps immémoriaux, se sont démenées pour être attirantes. Et malheureusement, il y a eu un retour de flammes, voilà où nous en sommes aujourd’hui. Parfois, il faut reconnaître nos torts, nous les femmes. Je le crois vraiment. Néanmoins, il est terrible de constater que nous ne pouvons nous rendre attirantes sans risquer d’être assommées et violées. Les femmes doivent-elles anticiper cela ? Non, elles ne devraient pas en avoir besoin. Rien n’excuse cela. Et je pense que cela va se terminer – il le faut. Je crois que beaucoup d’hommes sont très inquiets en ce moment. » Diverses associations britanniques de défense des droits des femmes ont tenu à rappeler qu’il n’existait pas de lien entre la tenue des femmes, leur potentiel de séduction et les agressions sexuelles, motivées par la domination plus que le désir. 92 ans et toutes ses dents.

https://www.ecranlarge.com/series/news/1006115-affaire-weinstein-les-femmes-l-ont-bien-cherche-d-apres-angela-lansbury-star-d-arabesque

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *