Lorsqu’un condamné à mort reçoit une lettre de « rançon » lui proposant des preuves l’innoçantant d’un montant de 500 000 dollars, l’équipe de résolution des crises dispose de 48 heures pour vérifier que les informations sont bien réelles.

Be the first to review “Condamné à mort”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

There are no reviews yet.