En 1967, le jeune joueur de football américain noir O.J. Simpson devient la star de l’université USC de Los Angeles. Si un an plus tard, de plus en plus de sportifs afro-américains s’engagent dans le combat pour les droits civiques, lui reste à l’écart, devenant le chouchou de l’Amérique blanche. A la fin des années 1970, il prend sa retraite au faîte de sa gloire avant de tourner des spots publicitaires et d’entamer une carrière de comédien. O.J. Simpson emménage avec sa nouvelle compagne, une blonde nommée Nicole Brown.

Be the first to review “Je ne suis pas noir, je suis O. J. !”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

There are no reviews yet.