Dark Souls II : les serments

Dans Dark Souls II, le choix du serment devrait avoir plus d’impact sur les interactions en ligne entre joueurs.

Namco Bandai continue de délivrer régulièrement de nouvelles galeries de Dark Souls II. L’offrande de décembre est dédiée aux serments, qui n’est sans doute pas l’aspect le mieux connu ou exploité de la franchise de FromSoftware. Prêter serment permet de rejoindre une faction et donc de bénéficier de queques avantages ou inconvénients. Dans cette galerie, Namco Bandai illustre cinq des serments disponibles dans Dark Souls II. Les joueurs qui pactiseront avec le Way of Blue pourront par exemple recevoir l’assistance des partisans du Blue Sentinel lorsqu’ils se feront envahir par un esprit. Ceux qui rejoindront le Brotherhood of Blood auront en tête d’envahir régulièrement les autres joueurs afin d’offrir du sang à leur dieu brutal.

Pour prêter serment, il faut d’abord rencontrer le NPC associé à la faction.

Les membres du Bell Keepers devront protéger les cloches jumelles du monde de Dark Souls II. Les cloches symbolisent le lien entre deux amants qui ne pourront jamais être réunis.

Rejoindre l’escadron des Blue Sentinel enveloppera votre avatar de cette aura bleue au moment de voler automatiquement au secours d’un joueur envahi.

Une fois le pacte passé avec la confrérie du sang, c’est une aura rouge qui vous représentera au moment d’envahir la partie d’un innocent noob terrifié.

Evidemment, les adeptes du sang trouveront parfois sur leur chemin un protecteur bleu venu prêter main forte.

L’accroche « praise the sun » ou « loué soit le soleil » est devenu un signe de ralliement pour les joueurs de Dark Souls. Le serment Heirs of the Sun servira à perpétuer l’admiration que Solarius D’Astora vouait au soleil, tout en retrouvant la pose fabuleusement ridicule qui va avec. Les membres de cette faction auront pour but d’aider les autres.

Dark Souls II sortira le 14 mars sur PlayStation 3 et Xbox 360 et dans la foulée sur PC.