David Guillod, le producteur de Tyler Rake accusé de viol

Le producteur Hollywoodien David Guillod fait face à la justice et de nombreux chefs d’accusation recoltés par une enquête menée durant 3 ans. Il vient de se rendre aux autorités compétentes lundi.

Des accusations sérieuses avec de nombreuses preuves à l’appui

David Guillod est un producteur hollywoodien et un agent de star que l’on connaît principalement pour la production de films comme Atomic Blonde ou Tyler Rake sur Netflix a été accusé d’onze chefs d’accusation pour viol, enlèvement et séquestration qui sont à priori en lien avec 4 agressions supposées commises en mai 2012, décembre 2014 et janvier 2015.

On est clairement sur des accusations sérieuses qui ne peuvent être prise à la légère. Les procureurs ont inculpé Guillod de “pénétration sexuelle d’une victime inconsciente ou prise par surprise“, “pénétration sexuelle d’une victime sous l’emprise de drogues“, “sexe oral avec une victime sous l’emprise de drogues“, “sexe oral avec une victime alcoolisée“, et “sexe oral avec une victime inconsciente ou prise par surprise” rien que pour l’agression supposée qui aurait eu lieu en 2012. Pour l’agression commise en 2014, il est alors accusé “d’enlèvement dans le but de commettre un viol” et de “viol par tromperie.

C’est le journal Los Angeles Times qui a rapporté que David Guillod s’est rendu de lui-même à la police du comté de Santa Barbara en Californie le 22 juin et il a été directement placé en détention.

David Guillod inculpé pour viol

Les accusations contre le producteur ne sont clairement pas récentes puisque l’actrice Jessica Barth avait déjà rapporté publiquement que David Guillod l’avait droguée puis violée en 2012 soit la même année qu’une des plaignantes. Cependant l’affaire avait classé en 2014, l’actrice avait alors demandé la réouverture du dossier en 2017 suite au mouvement de #MeToo. L’actrice fait aussi partie des dizaines de victimes du producteur Harvey Weinstein qui depuis a été reconnu coupable d’agression sexuelle et de viol.

Cela fait huit ans que M. Guillod a nié ces allégations, et depuis huit ans, M. Guillod a fait preuve d’une totale coopération avec tous les aspects de l’enquête judiciaire. Nous trouvons la mise en lien des plaintes déposées au bureau du procureur de Santa Barbara et leur timing douteux” a déclaré l’avocat du producteur dans un communiqué, en référence à la sortie du film Tyler Rake sur Netflix en avril dernier.

Selon le Los Angeles Times, 3 des 4 femmes ont reçus des dommages et intérêts en rapport avec les actes de Guillod. Plusieurs Stars féminines ont rompu leur contrat avec l’agence gérée par Guillod depuis les plaintes déposées.

L’affaire n’est pas terminé et espérons que la justice soit rendu rapidement pour que ces femmes puissent commencer à reconstruire leur vie.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *