Loi contre la haine sur Internet les associations s'y opposent

Des associations critiques la loi contre la haine sur Internet, Avia

Lutter contre le harcèlement, la haine sur le net n’est clairement pas chose aisée et la loi Avia ne fait toujours pas l’unanimité. C’est au tour d’associations du web de s’en prendre à celle-ci.

Qu’est ce que la loi Avia ?

La loi Avia a été déposé à l’assemblée nationale en mars 2019, elle se veut être la loi pour la lutte contre la haine sur internet afin de batailler contre “la libération d’une parole haineuse décomplexée” sur le web.

Parmi ce texte, la mesure phare est d’obliger les sites internet à supprimer sous 24h tout contenu haineux sous couvert d’une responsabilité et pouvant amener à une censure stricte voire abusive selon certaines critiques.

Alors ces critiques viennent principalement de sites libres de droit mais pas seulement : Wikimedia France, Change.org, le conseil national du numérique, la Ligue des Droits de l’homme et des associations professionnelles du barreau. Autant dire que cela fait un nombre important de personnes qui viennent s’opposer à cette proposition de loi.

Loi contre la haine sur Internet

Éduquer pour lutter contre la haine : une solution ?

Je le pense depuis des années et on y arrive de plus en plus, il ne suffit pas d’instaurer des lois pour lutter contre la haine surtout dans un domaine comme le web puisque les personnes se considèrent immunisé et invincible derrière leur écran, c’est bien connu. Il vaut donc mieux éduquer afin que la haine ne soit que ponctuelle tout d’abord, faire prendre conscience aux personnes de leurs actes.

En l’état, les associations craignent que la loi Avia accentue “une situation d’oligopole dans laquelle nous nous trouvons déjà” et qu’un mécanisme de surcensure soit adopté pour minimiser les risques posés par une définition particulièrement large de ce que constitue un contenu haineux.

Vous comprenez bien que le problème est épineux puisque c’est la définition même de la haine qui doit être revu afin de laisser au juge le pouvoir de considérer ce qui est un contenu haineux et d’appliquer la loi par rapport à ceci.

La solution étant alors de proposer une solution que la haine sur Internet qui est “d’engager un plan ambitieux d’éducation au numérique et penser de manière plus transversale la régulation du numérique”.

Source : Lettre contre la loi Avia par les associations

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles
Grid 2 : le collector le plus cher de l'histoire