Deux développeurs d’ArmA III arrêtés pour espionnage

Les spécialistes du FPS militaire se sont peut-être montrés un peu trop curieux dans leur recherche.

C’est une histoire stupéfiante qui nous parvient aujourd’hui de différents sites comme CVG ou Eurogamer qui rapportent que deux membres de l’équipe de Bohemia Interactive, le studio derrière la série ArmA, ont été arrêtés par les autorités grecques pour espionnage. Oui, espionnage, rien que ça. L’information vient des sites d’information grecs qui déclarent que la police a arrêté deux employés tchèques de Bohemia alors qu’ils prenaient des photos et vidéos d’une installation militaire sur l’île de Lemnos. ArmA III se déroulera sur une île grecque, d’où cet intérêt pour ce lieu.

Et c’est loin d’être un canular puisque le patron du studio, Marek Spanel, a confirmé l’information sur les forums de la société :

« C’est vrai.

Nous préférons que ce sujet ne soit pas abordé sur nos forums actuellement, au moins jusqu’à ce que l’on ait plus de détails. Je vais donc clore ce topic et nos modérateurs fermeront toutes les discussions à ce propos, merci de votre compréhension. »

Ce qui ne rassure pas spécialement Bohemia Interactive, c’est qu’il y a déjà eu un précédent du même acabit en novembre 2001 avec douze britanniques amateurs d’avions qui avaient été arrêtés et condamnés alors qu’ils prenaient des photos lors d’un meeting aérien près de la ville de Kalamata, en Grèce. Bref, une drôle d’histoire que l’on va suivre attentivement.