Diablo III : le dérapage de l’hôtel des ventes en Amérique

Vu d’Europe, il ne s’est rien passé de spécial, mais les joueurs de Diablo III ont eu une semaine plutôt mouvementé de l’autre côté de l’Atlantique. Et c’est à cause du déjà très décrié hôtel des ventes…

Mardi dernier, Blizzard a libéré une nouvelle mise à jour pour Diablo III, la 1.0.8, sauf que cette update a fait plus de mal que de bien. Alors qu’en Asie ou en Europe, la mise à jour n’a pas apporté de problème, un bug est survenu en Amérique : à cause d’une erreur de programmation, les joueurs les plus riches en or pouvaient dupliquer leur monnaie virtuelle via l’hôtel des ventes et le revendre contre des espèces sonnantes et trébuchantes. 415 pourfendeurs du Diable ont ainsi craqué pour cette manne financière facile d’accès, mais aussi totalement illégale. Blizzard a alors fermé les hôtels des ventes et suspendu les transactions en cours, le temps de trouver les contrevenants (et les recéleurs qui les aidaient) et suspendre leur compte, mais aussi de détecter les transactions illicites.

Depuis, Blizzard a puni tout ce beau monde, allant jusqu’à en bannir certains. Le code mis en cause a été corrigé et les hôtels des ventes ont été remis en ligne. Quant aux sommes cyclopéennes générées par ces transactions frauduleuses, Blizzard en avait détecté 85% il y a deux jours et compte bien en rassembler l’intégralité. Cet argent récolté sera reversé à une association caritative.

Pour information, sachez que Blizzard avait envisagé d’annuler toute progression depuis la mise en ligne de l’update pour tout annuler, mais le studio a considéré qu’il n’avait pas à punir les milliers de joueurs qui n’avaient rien fait d’illégal.

[Source : forums de Blizzard]