Diablo III : l’hôtel des ventes dépassé par son succès

Finalement, Blizzard n’est plus si content que ça de sa boutique in-game.

Hôtel des ventes Diablo III

L’une des particularités de Diablo III qui a fait couler beaucoup d’encre, c’est son hôtel des ventes. Cette boutique en ligne permet d’acheter ou de vendre à d’autres joueurs des items et des ressources, que ce soit contre de l’argent réel ou de l’or in-game. Certains sont très contents de ce système, tandis que d’autres le critiquent puisque ça fausse un peu le principe du loot. De son côté, Blizzard en est… pas content. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les créateurs du jeu ne sont pas satisfait de leur boutique, que ce soit en argent réel ou non, le réalisateur Jay Wilson déclarant même lors d’une conférence à la GDC que ça « fait vraiment mal au jeu ».

Jay Wilson explique sa réticence. Avant de lancer l’hôtel des ventes, Blizzard imaginait que ça permettrait d’endiguer la fraude (gold farming et autres ventes illégales sur le net) et que seulement une petite partie des joueurs s’y intéresseraient. Sauf que Blizzard a été complètement dépassé par son échoppe qui rencontre un succès phénoménal, avec la quasi-totalité des joueurs qui l’ont déjà utilisé, et 50% d’entre eux qui font du lèche-vitrine régulièrement. La raison ? L’appât du gain, évidemment. Ce succès entraine de plus une grosse fluctuation des prix, plus sur l’hôtel des ventes en or in-game d’ailleurs, et étonnamment.

« Je pense que nous le fermerions si nous pouvions », a même déclaré Wilson. Mais ce qui les empêche de mettre hors ligne la boutique, c’est qu’ils ne connaissent pas réellement le pourcentage de joueurs qui apprécient l’outil, ils ne veulent donc pas décevoir les personnes concernées si elles sont nombreuses.

Jay Wilson a profité de son intervention pour faire un point sur la fréquentation du jeu à l’heure actuelle : il y aurait encore 3 millions de joueurs par mois, et un million par jour.

[Source : Joystiq]