Diablo III : pas d’abandon de la connexion obligatoire

La fin de l’hôtel des ventes ne signifie pas que Blizzard s’apprête à effectuer d’autres changements majeurs sur Diablo III.

Dès qu’un éditeur ou un constructeur fait marche arrière sur un point précis, la communauté y voit une faille et se rue sur lui pour faire la liste des autres choses qui ne vont pas. Microsoft en sait quelque chose avec les multiples rétropédalages concédés dernièrement avec la Xbox One.

Blizzard vient d’entrer dans le club puisque suite à l’annonce de la fermeture prochaine de l’hôtel des ventes, les doléances commencent à arriver, et la première d’entre elle concerne l’absence de mode hors ligne sur PC (contrairement à l’excellente version console). Rock Paper Shotgun a demandé à Blizzard s’il était possible que le hack’n’slash fasse l’impasse sur la connexion obligatoire sur PC, ce à quoi l’éditeur a répondu l’éternelle ritournelle :

« Nous ne prévoyons pas d’implémenter un mode hors-ligne. Bien que la connexion en ligne obligatoire rendait possible l’hôtel des ventes, l’hôtel des ventes n’a jamais été le facteur principal dans notre décision de rendre obligatoire la connexion à Internet pour la version PC de Diablo III. Le jeu a été construit dès le départ pour tirer profit de Battle.net qui fournit des avantages importants, incluant les sauvegardes de personnages permanentes sur les serveurs, une expérience multijoueur sur PC intégrée, la prévention de la triche, et les fonctionnalités sociales du Real ID et du Battle Tag. »

Peut-être qu’en insistant un peu… Et voilà, ça y est, j’ai été pris dans le manège.