Dragon Quest XI ne sera pas un jeu mobile

Le créateur de Dragon Quest refuse de voir sa licence historique comme un jeu smartphone.

A l’exception notable de Dragon Quest IX, tous les épisodes principaux de la franchise sont désormais disponibles sur mobile au Japon. Si on ajoute à cela le cas Dragon Quest X, un jeu en ligne à abonnement qui constitue une grosse rupture (ce qui jusqu’à preuve du contraire le prive d’une localisation) on comprend que la nature du futur Dragon Quest XI est pour le moins incertaine par les temps qui courent.

Cependant, Square Enix a confirmé au magazine Famitsu que la compagnie ne prévoit pas de faire de Dragon Quest XI un jeu mobile. C’est en tout cas le souhait de Yûji Horii, le vénérable scénariste et concepteur qui a vu sa franchise passer de génération en génération depuis la Famicom dans les années 80. Horii défend son point de vue face à Takehiro Andô, un chargé du développement mobile chez Square Enix.

[Yûji Horii] En l’état, il n’est pas question de faire Dragon Quest XI sur smartphones. Je pense qu’il y a encore beaucoup de chemin à faire avant de voir une véritable suite sur smartphones.

[Takehiro Andô] C’est une déclaration plutôt audacieuse. D’un autre côté, mon principal cheval de bataille repose sur la réalisation de jeux pour smartphones, donc une partie de moi se dit que les smartphones sont aussi des consoles de jeu. Néanmoins, je comprends ce que vous voulez dire.

[Yûji Horii] Les smartphones sont les smartphones, ce ne sont pas des consoles de jeu. Et je ne pense pas qu’ils remplaceront les consoles de jeu, je pense que la question est d’offrir quelque chose à ceux qui ne possèdent qu’un smartphone.

Le scénario catastrophe est donc écarté, c’est bien une console de jeu qui fera tourner le prochain grand Dragon Quest. La Nintendo 3DS se présente comme le choix le plus évident commercialement, à moins que Square Enix ne soit pris d’une ambition délirante en développant un épisode HD.