EA : 750 millions pour PopCap

Une transaction particulièrement impressionnante va avoir lieu cet été. Electronic Arts s’empare de PopCap Games, une des références du jeu casual sur smartphones, tablettes et réseaux sociaux.

popcap 4/3

Les rumeurs évoquaient la somme délirante d’un milliard de dollars, c’est finalement pour le montant, certes inférieur mais encore un brin coquet, de 750 millions de dollars que Electronic Arts annonce son acquisition de la société PopCap Games. 10 ans à  peine après sa fondation, la compagnie basée à  Seattle emploie près de 475 employés et est devenue célèbre dans le milieu du jeu casual et social avec Bejeweled, Bookworm, Feeding Frenzy, Peggle, Plants Vs Zombies ou encore Zuma.

Depuis 2006, le catalogue PopCap Games était mis à  disposition sur Steam. Sans forcément remettre en cause ce partenariat, on peut désormais s’attendre à  retrouver avant tout les licences PopCap sur Origin, la nouvelle boutique en ligne du groupe EA qui prend dès lors une dimension supplémentaire.

En avalant PopCap, un leader des jeux casual sur Facebook, Google, iPhone, iPad et Android, pour un tel montant, EA annonce l’accélération de sa transformation digitale. « Le talent des studios PopCap et leurs puissantes licences s’ajoutent à  notre élan et nous poussent vers un business digital à  1 milliard de dollars. Le réseau de distribution EA va aider PopCap à  étendre rapidement leur business à  plus d’appareils digitaux, plus de pays et plus de chaînes », déclare John Riccitiello. La lourde transaction (650 millions cash plus 100 millions en actions) sera normalement digérée en août.

Cette acquisition est encore plus impressionnante que celle de Disney Interactive, qui s’était emparé de Playdom (développeur de jeux facebook) pour la somme, alors jugée exorbitante, de 560 millions de dollars. Mais contrairement à  Disney, EA semble avoir les moyens de laisser grandir son appétit casual et digital sans renier ses grosses licences consoles. En novembre 2009, EA avait déjà  fait l’acquisition de Playfish, spécialiste du social gaming, pour un montant de 300 millions de dollars, sans compter les bonus.

Le 12/07/2011 à 23:30:01 – Par La Rédaction