Final Fantasy XVI ne sera pas en monde ouvert mais pour une bonne raison

Accueil » Blog Jeux Vidéo : Actu, Test et Bons Plans » Actualité des Jeux Vidéo » News Gaming » Final Fantasy XVI ne sera pas en monde ouvert mais pour une bonne raison

Final Fantasy 16 fait parler de lui ces temps-ci. Il faut dire que c’est la période où l’on parle le plus des futurs jeux et des nouveautés approchants. Il est donc intéressant de se tourner vers cette future exclusivité de la Playstation 5 qui fait parler d’elle. En effet, le producteur Naoki Yoshida s’est exprimé concernant l’absence du monde ouvert (que l’on pouvait espérer) mais surtout sur ce qui fait le cœur d’un jeu Final Fantasy.

Un jeu voulu linéaire mais rempli d’action

Récemment, celui qui est à l’origine du prochain épisode, Naoki Yoshida, a pu avoir son mot à dire dans Final Fantasy XVI. Quelques semaines d’interviews, ça ne manque pas, mais les développeurs font très attention à ne pas se répéter et extraient des petites bribes d’informations au compte-goutte dans ces sessions de questions-réponses. Par exemple, Naoki Yoshida, récemment interviewé par le magazine japonais Famitsu, a évoqué ce choix délibéré d’être plus orienté vers l’action, à la manière de Final Fantasy XV, et son appel à insuffler suffisamment de puissance pour détruire la carte du jeu !

Il ne fait aucun doute que Final Fantasy XVI va être un grand succès ! Cependant, malgré cela, l’équipe de développement n’est pas tombée dans le piège du dictateur, et dès le début de la production du jeu, a choisi de ne pas proposer de monde ouvert. L’idée n’est pas de s’enliser dans un développement chaotique comme les sections numérotées précédentes, mais de construire un processus de création et de production plus stable et organisé. C’est l’une des explications derrière la décision, mais ce n’est pas la seule qui a convaincu Yoshida et son équipe de ne pas succomber aux alarmes du monde ouvert.

La nécessité d’un monde plus linéaire

La principale limite de ce type de production est le temps imparti au développement en premier lieu, et parfois, comme c’est le cas avec Final Fantasy, il est impossible de tout avoir, comme l’explique Naoki Yoshida. Selon lui, il faudra pas moins de 15 ans pour que ce Final Fantasy XVI devienne un jeu en monde ouvert, tout en respectant les bases de la licence.

Il n’est pas possible de tout avoir. Si nous avions eu un temps de développement d’environ 15 ans, nous aurions peut-être eu l’occasion de tenter le monde ouvert (…) Il était nécessaire de comprendre les grandes lignes de la conception du jeu en tenant compte des forces de l’équipe elle-même. En y réfléchissant, je me suis dit : « Je crois qu’un monde ouvert ne conviendrait pas à ce que nous sommes en train de planifier. »

Naoki Yoshida, producteur de Final Fantasy XVI

Naoki Yoshida a déclaré qu’il était d’abord tombé amoureux de la franchise et de son code avant d’être poussé à la tête de l’un des principaux épisodes de la franchise. Selon lui, pour Final Fantasy, certains éléments étaient plus importants pour lui que la perspective d’un monde ouvert. À la fin de l’interview, Yoshida a facilement cité ce qui lui vient à l’esprit en ce qui concerne Final Fantasy, en particulier les choses spécifiques qui doivent être ressenties dans Final Fantasy XVI.

(En parlant du premier Final Fantasy) C’est une expérience de jeu digne d’un film. La production, la synchronisation des dialogues, la dramaturgie, le son, … : tout était réuni pour créer la meilleure expérience de jeu possible. Dès qu’un Chocobo ou un Moogle était inclus, je pensais que c’était déjà une expérience Final Fantasy. Cette expérience de jeu doit également être ressentie dans Final Fantasy XVI (…) Offrir ce que nous pensons être la meilleure histoire, dans une expérience vidéoludique aux ambitions cinématographiques, ne nécessite pas un monde ouvert.

Naoki Yoshida, producteur de Final Fantasy XVI
Partager ce post
Articles Similaires
0
0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Thanks for submitting your comment!