Forza 4 : le premier DLC détaillé

Déjà  en manque de nouvelles sensations dans Forza Motorsport 4 ? Voici venir le November Speed Pack.

Les possesseurs de Forza Motorsport 3 connaissent déjà  le manège : chaque mois, Turn 10 va ajouter un pack de 10 nouvelles voitures à  télécharger pour blinder le garage de départ de Forza Motorsport 4. Et c’est déjà  l’heure de découvrir ce premier DLC, alias le November Speed Pack, qui sera lancé dès la semaine prochaine pour 560 Points Microsoft avec ces 10 véhicules, dont l’Aventador, le nouveau chef d’oeuvre de l’écurie Lamborghini, ou une emblématique relique de 1957 avec la Chevrolet Bel Air. Les japonaises restent en revanche le parent pauvre du garage Forza. Rappelons que le Season Pass à  2400 Points Microsoft assure 30% d’économie sur les six DLC à  venir entre novembre 2011 et avril 2012, et qu’il sera normalement toujours possible de se procurer une voiture à  l’unité (pour 160 Points Microsoft, si rien n’a changé).

– 1957 Chevrolet Bel Air

– 1992 GMC Typhoon

– 2011 Audi #2 Audi Sport Team Joest R15++ TDI

– 2011 Audi RS3 Sportback

– 2011 Ferrari #62 Risi Competizione F458 Italia

– 2011 Volkswagen Scirocco R

– 2012 Dodge Charger SRT8

– 2012 Aston Martin Virage

– 2012 Lamborghini Aventador LP700-4

– 2013 Ford Focus ST

Pourquoi pas de cycle jour/nuit ni de météo ?

Notons au passage que le site officiel de la série a publié un article instructif sur le choix technique effectué par Turn 10. Une étude technique de Digital Foundry a permis de montrer que Forza Motorsport 4 s’attache avant tout à  conserver ses 60 images par seconde en permanence et en 720p natif, tout en utilisant un puissant Anti Aliasing MSAA en X4 quand jugé nécessaire (contre du X2 pour Forza 3). Une prouesse technique qui oblige à  quelques concessions par rapport à  une console sortie en novembre 2005. Ainsi, Forza Motorsport 4 fait l’impasse sur les courses de nuit (et ses effets de lumières gourmands) et sur le cycle jour/nuit tout aussi demandeur en ressource. Ce qu’on peut retenir, c’est que pour concilier le degré de fluidité d’un Forza Motorsport 4 et des courses de nuit ou sous la pluie, il faudra malheureusement attendre… la prochaine Xbox. Quant à  déterminer ce qui est le plus important entre conserver 60 images par seconde et pouvoir varier les conditions en roulant de nuit et sous la pluie, le débat reste ouvert.

Le 27/10/2011 à 22:35:02 – Par La Rédaction