Freedom Wars de retour en vidéo

Après quelques mois de silence, Freedom Wars fait son retour dans l’actualité avec une toute nouvelle vidéo qui s’attache à décrire simplement comment se déroule une mission.

Nouvelle licence de Sony Japan Studio à destination de la PS Vita, Freedom Wars s’avère être développé par deux studios : Shift, principalement connu pour God Eater, et Dimps, habitué des co-développements (Street Fighter IV, Sonic The Hedgehog 4).

Chaque personnage dispose d’une sorte de fouet épineux qui s’utilise comme un grappin pour s’accrocher aux décors, mais qui sert aussi à immobiliser les Abductors, ces créatures géantes dont il faudra scier les membres pour sauver les civils enfermés à l’intérieur. Une fois le civil récupéré, les joueurs devront encore l’évacuer dans la capsule de secours, sachant que l’Adbudctor se lancera à leur poursuite.

Pour rappel, les personnages de Freedom Wars sont des prisonniers qui prennent le risque de combattre les Abductors pour réduire la peine de prison d’un million d’années à laquelle ils sont tous condamnés à la naissance. Le compteur d’années pourrait donc agir comme une sorte de montée en niveau inversée. En multijoueur, chacun sera capable de voir l’état de la peine des autres joueurs. Chaque prisonnier est accompagné par un robot personnel (masculin ou féminin) dont le joueur pourra personnaliser l’apparence, le caractère… et même un peu plus que ça. On apprend en effet que les joueurs japonais pourront utiliser un programme pour synthétiser des répliques façon Vocaloid. Certains pourront donc faire en sorte que leur jolie androïde les appelle « Maître » d’une voix langoureuse.

Par ailleurs, il est confirmé que Freedom Wars supportera jusqu’à 8 joueurs, alors que ce type de jeu se limite généralement à des équipes de 4. Et comme chaque joueur sera accompagné de son robot personnel, il y aura bel et bien jusqu’à 16 personnages dans une même partie.

Pendant ce temps, Famitsu s’est intéressé à deux personnages du jeu. Le guerrier vétéran Uwe « Sakamoto » Cabrera et Aries M, une femme qui fera office de guide. Uniquement annoncé au Japon pour le moment, Freedom Wars sortira quelque part en 2014.

Le 21/11/2013 à 07:35:54 – Par Steeve Mambrucchi @Steeve_JVN

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *