Freedom Wars : une longue vidéo

Attraction jouable du salon Jump Festa qui se déroule ce week-end au Japon, Freedom Wars n’oublie pas les internautes en leur offrant cette copieuse démonstration de 11 minutes.

Freedom Wars (1).jpg

Cette vidéo prend le temps de détailler les commandes de cette nouvelle licence développée conjointement par Sony Japon, Shift et Dimps. La démonstration nous est offerte par Propa, mascotte du jeu dévoilée pour l’occasion.

Concept de base : des prisonniers purgeant une peine d’1 million d’années se portent « volontaires » pour secourir les civils capturés par d’imposantes créatures nommées Abductors. Ces missions permettent aux détenus de réduire petit à petit leur peine.

La présentation des commandes débute à 3:30. Maintenir le bouton croix sert à courir et une pression simple permet de faire une roulade. Le stick droit sert logiquement au déplacement de la caméra, la touche L permettant de la recentrer. La touche Start fera apparaître la carte, celle-ci n’étant apparemment pas découpée en section comme dans Monster Hunter mais ouverte comme dans Soul Sacrifice. Un radar est également disponible dans le coin supérieur droit de l’écran.

L’espèce de fouet épineux, ustensile commun à tous les personnages du jeu, se nomme Ibara et s’utilise avec la touche R. Ce fouet s’accroche à n’importe quelle surface et une seconde pression sur R permet de s’en servir comme un grappin pour parcourir rapidement une distance. Il est même possible de l’utiliser plusieurs fois de suite, sans avoir à toucher le sol, ce qui permet d’atteindre une certaine hauteur, mais son utilisation est limitée par une sorte de jauge d’endurance. Le fouet peut aussi servir à ramasser un objet ou à réveiller un allié.

La croix directionnelle sera elle aussi pleinement exploitée. Les touches haut et bas servent à permuter entre son arme à feu et son arme de mêlée. Carré et triangle permettent de frapper au corps à corps, un ciblage étant disponible avec L. Le combat rapproché est plus risqué que les armes à feu mais deviendra aussi plus mortel pour les Abductors une fois maîtrisé par le joueur. Les épées côtoient en tout cas allégrement les mitraillettes, gatling et autres lance-roquettes. Les touches droite et gauche permettent de naviguer dans une sélection d’objet tel que des grenades ou des trousses de soin, que l’on utilise ensuite avec rond.

A 8:00 vient le moment de mettre en application toutes ces explications contre un Abductor. On peut notamment voir comment le fouet Ibara doit être utilisé pour enchaîner les attaques aériennes façon Shingeki no Kyôjin, pour limiter les mouvements de l’ennemi ou pour lui briser un membre, chose possible à distance ou bien au corps à corps. Rappelons que même une fois un civil récupéré dans la cage thoracique de l’Abductor, il reste encore à l’amener jusqu’à la capsule d’évacuation sachant que le monstre se lancera rapidement à votre poursuite.

Pour sortir un peu du champ de bataille, Famitsu partage ces deux nouvelles captures. La première montre un détenu dans sa modeste et froide cellule, qu’il partage en fait avec son Accessory, ce qui laisse peu de place à l’intimité.

En permission, les détenus peuvent se promener dans Low Street, qui relie les différentes cellules.

Le 20/12/2013 à 08:17:37 – Par Steeve Mambrucchi @Steeve_JVN