Game Freak : le plus petit des gros studios

La machine Pokémon n’est pas alimentée par un nombre extraordinaire de développeurs.

Série de tous les records au Japon, où chaque nouvelle génération dépasse au minimum les 5 millions de cartouches, Pokémon est depuis le début développé par le studio Game Freak. Ce studio ne s’autorise que rarement à s’aventurer dans des projets hors Pocket Monsters. On se souvient du très bon Drill Dozer sur GBA ou plus récemment de HarmoKnight sur Nintendo 3DS. Et il y a une raison pour laquelle Game Freak se consacre presque entièrement à la poule aux oeufs d’or de Nintendo. Malgré des revenus dont on n’ose imaginer l’ampleur, le studio Game Freak n’a jamais dépassé un certain cap en termes de personnel.

Ainsi, le réalisateur Tetsuya Watanabe révèle à 4gamer que le studio comporte actuellement plus de 80 personnes. Non seulement le chiffre n’est pas spécialement impressionnant, mais il s’agit en plus d’un pic dû au développement de Pokémon X et Pokémon Y. Avant ça, l’effectif de Game Freak ne dépassait pas les 50 ou 60 employés.

Pokémon X et Pokémon Y seront disponibles dans quelques heures partout dans le monde. Dans un contexte où la Nintendo 3DS est la reine absolue du marché japonais, ce nouveau duo ne devrait avoir aucun mal à écraser les 3 millions de Pokémon Noir & Blanc 2 écoulés au Japon.