Hideo Kojima cherche le tabou

Kojima a toujours en tête la volonté d’aborder des sujets problématiques dans son prochain jeu. Une idée déjà  évoquée presque 2 ans plus tôt.

Avec la saga Metal Gear Solid, Hideo Kojima est habitué à  la gestion de véritables problématiques liées à  la guerre, à  sa morale où à  son économie. Pour autant les jeux de Kojima n’ont jamais recherché la polémique, ce qui pourrait changer avec son prochain titre. Discutant dans le cadre de l’exposition Art of Video Game, Kojima a évoqué sa volonté d’aborder des sujets délicats : « Le jeu sur lequel je travaille actuellement fait face à  quelques problèmes qui sont plutôt délicats et tabous. Je ne suis pas sûr de pouvoir tout inclure dans le produit final, mais je veux continuer de lutter pour ça », dit-il en faisant référence à  des sujets de la vie réelle.

En fait, cette déclaration est la seconde du genre, puisque si on remonte au 12 avril 2010, Kojima disait déjà  sur Twitter : « Le projet suivant va faire face à  un certain type de tabou. Si je me rate, il me faudra probablement quitter l’industrie. Cependant, je n’ai pas envie d’esquiver le sujet. »

Selon toute vraisemblance, Kojima parle bien de son Project Ogre, et non du prochain Metal Gear Solid. Dans tous les cas, la Wii U ne semble pas forcément candidate. Kojima considère en effet que la prochaine console de Nintendo est un « cas spécial » qui nécessiterait un jeu spécifiquement adapté à  son interface.

Parmi les autres déclarations de Kojima lors de cette conférence, on rapporte que celui-ci ne songe nullement à  se retraite : « Je ferai des jeux jusqu’à  ma mort », assène-t-il tout en souhaitant créer autre chose que du Metal Gear. On attend Project Ogre, donc.

Le 20/03/2012 à 13:15:01 – Par Steeve Mambrucchi @Steeve_JVN