3 sites pirates d’applications Android fermés

Le Warez n’est plus l’apanage des PCs et des consoles ! Cela fait maintenant un moment que les applications Android subissent le même sort. Il est devenu facile de trouver des jeux ou des applications crackées. Le Département de la justice US a décidé de donner un premier coup de pied dans la fourmilière.

Le ton est donné ! Les USA prennent très au sérieux les sites proposant des applications ou des jeux piratés sur Android. Pour prouver leur intérêt pour la chose, ils se sont attaqués à trois sites connus soit Appbucket, Snappzmarket and Applanet. Les domaines ont été saisis et les sites sont inaccessibles.

Applanet était une référence depuis maintenant longtemps car non seulement on y trouvait un nombre hallucinant d’applications piratées, mais il avait aussi son applications afin de faciliter les téléchargements. Ça devait bien s’arrêter un jour…

De plus, les États Unis n’ont pas agi seul. Ils ont eu la coopération des Pays-Bas et… de la France. Comme l’a souligné le procureur, l’écosystème Android fait parti de l’économie numérique américaine.

On peut également supposer que Google a dû mettre un peu de pression sur le gouvernement et peut aujourd’hui rassurer les développeurs travaillant sur sa plate-forme et tenter de faire bouger ceux qui se limitaient au iPhone pour des raisons de piratage (pourtant… Apple subit exactement les mêmes problèmes, mais il faut avouer que l’ampleur n’est pas la même…).

Il ne reste plus qu’à voir si ces sites vont revenir ou si d’autres vont sortir du néant… En tout cas, les USA ont l’air d’avoir envie de jouer les justiciers de la propriété intellectuelle pour un bon moment encore…

Share This Post

Related Posts

0
0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Thanks for submitting your comment!