5 outils de benchmark Android pour tester votre tablette/smartphone

Le benchmark, c’est un peu jouer à « qui a la plus grosse », mais pas que. Ça permet également de connaître la puissance de son appareil et donc, de le comparer à ce qui existe et au besoin, d’en changer. Voici quelques outils de benchmark qui devraient vous permettre de jauger de la puissance de votre téléphone ou de votre tablette Android.


Mise au point sur le benchmarking

Tout d’abord, il faut savoir que les constructeurs peuvent tricher avec certains logiciels de benchmark en optimisant leurs machines pour répondre à certains tests. C’est notamment le cas de AnTuTu et Vellamo. Malheureusement, bien que le lien que je pointe date de 2013, il est toujours valable. Pour s’en rendre compte, il suffit de faire une batterie de tests et l’on voit immédiatement des machines se distinguer étrangement sur ces 2 benchmarks et finir dans la base sur des logiciels moins connus.

C’est pour cela qu’un benchmark ne doit jamais reposer sur un seul logiciel, mais sur plusieurs. De plus, de vous à moi, rien ne remplace l’expérience utilisateur ! C’est aussi pour cette raison que je n’évoque plus AnTuTu et Vellamo dans mes choix (pourtant je les ai récemment utilisés).

3D Mark

Sur PC, on ne le présente plus depuis des années, c’est un grand classique ! Sur Android, il fait également son petit bonhomme de chemin et nous permet de connaître les capacités de notre périphérique en quelques minutes. Vous pourrez même lire un test complet de 3D Mark Android sur PnG.

Si votre appareil est puissant, certains tests lui seront même carrément interdits afin d’avoir une certaine cohérence dans les résultats. Hé bon, bien plus qu’un benchmark, la démo technique proposée est jolie comme tout !

Télécharger 3D Mark

Bonsai Benchmark

Ici, on touche à quelque chose d’un peu particulier. Bonsai Benchmark teste des points précis très utilisés dans les jeux vidéo demandant pas mal de ressources. Contrairement à la plupart des benchmarks, il ne propose pas de test offscreen, c’est-à-dire ne tenant pas compte de la résolution de l’écran.

Le résultat est donc réaliste et vous dira ce que vaut votre machine en situation réelle (et uniquement dans ce cas-là), ce qui permet de détecter, notamment, les tablettes et téléphones qui tirent trop sur une résolution parfois trop haute pour le processeur embarqué. Hé puis bon, ce benchmark est relaxant.

Télécharger Bonsai Benchmark

GFX Bench

Vous voulez savoir ce que peut cracher votre tablette ? Ici, ça va faire mal ! Tout est fait pour mettre à genoux votre smartphone. Les tests sont pratiqués en résolution native de votre appareil puis en offscreen, c’est-à-dire en calcul pur afin de ne pas laisser une résolution trop faible ou trop élevée fausser les résultats.

Les tests sont parmi les plus exigeants avec notamment la scène du T-Rex qui aura de quoi faire chauffer tous les GPU du marché.

Télécharger GFX Bench

Basemark OS II

Benchmark de référence depuis un petit bout de temps, Basemark OS II permet de faire des tests complets et de voir ce que vaut votre périphérique Android.

Il existe en 2 versions. La gratuite suffira largement pour le commun des mortels et ceux étant fans de détails et désirent comprendre en profondeur leurs résultats se tourneront vers la version Pro qui devrait répondre à toutes leurs attentes.

Télécharger Basemark OS II

Basemark X

Dans le genre brutal, Basemark X se pose bien là ! Il est incroyablement exigeant pour le GPU de votre tablette. C’est simple, c’est une vraie torture. Du coup, même les appareils les plus modernes éternuent lors des tests.

Le résultat est tout aussi intransigeant et semble être le plus honnête possible. Le truc à noter c’est qu’à l’heure actuelle, aucun jeu n’est capable de saigner à ce point votre machine ! Quand ça viendra, on aura franchi un cap ! Des 5 outils présentés ici, je pense bien que c’est mon préféré !

Télécharger Basemark X

Conclusion

Le benchmarking est quelque chose de passionnant ! Non seulement il permet de mieux appréhender la puissance des mobiles d’aujourd’hui, mais il permet aussi, en cas de score désespérant bas, de détecter un problème (souvent logiciel d’ailleurs).

Certes, certains constructeurs tenteront toujours d’optimiser leurs appareils pour quelques tests, mais ils ne peuvent pas le faire pour tous les logiciels dans ce domaine ce qui permet toujours de se faire une bonne idée de la puissance générale de votre Android.

Share This Post

Related Posts

0
0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Thanks for submitting your comment!